Royaume-Uni/Brexit

01 octobre 2019 23:10; Act: 02.10.2019 09:29 Print

Boris Johnson va faire une «offre finale» à l'UE

Le Premier ministre britannique fera ce mercredi une «offre finale» à l'Union européenne, en vue de la conclusion d'un nouvel accord de Brexit «juste et raisonnable».

storybild

Boris Johnson va dévoiler ses propositions formelles dans son discours de clôture du congrès conservateur à Manchester. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, fera mercredi une «offre finale» à l'Union européenne en vue de la conclusion d'un nouvel accord de Brexit «juste et raisonnable», ont annoncé ses services, mardi soir.

«Si Bruxelles ne noue pas le dialogue sur cette offre, alors ce gouvernement cessera de négocier jusqu'à ce que nous ayons quitté l'UE», ont-ils indiqué dans un communiqué, précisant que le chef de gouvernement dévoilerait ses propositions formelles dans son discours de clôture du congrès conservateur à Manchester (nord-ouest de l'Angleterre).

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ToiEtNous le 02.10.2019 06:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas à lui de mettre des conditions à l'UE.

  • Razon le 02.10.2019 08:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont eux qui veulent quitter la Communauté européenne et qui veulent aussi poser leurs conditions, mais qu'en pensez-vous?

  • Opinion le 02.10.2019 11:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la solution proposée est mort-née car elle est contraire au droit communautaire. Il est temps que l'UK comprenne qu'elle est petite face à l'UE et que le junior partner n'a jamais la part du lion

Les derniers commentaires

  • frederic le 02.10.2019 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’aime ta conception soviétique du référendum il faut bien voter sinon on recommence haha

  • No way le 02.10.2019 18:23 Report dénoncer ce commentaire

    Il va encore se prendre un vent, c'est couru d'avance!

  • Clearview le 02.10.2019 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    La loi anti-no-deal votée au parlement britannique va donc obliger BoJo à demander une extension de l'Art.50 à l'EU. S'il bafoue la loi en refusant, BoJo sera probablement destitué par un vote de non-confiance et remplacé par un autre premier ministre qui en fera la demande, le temps d'organiser de nouvelles élections et probablement un nouveau referendum.

    • Loyaliste le 02.10.2019 17:01 Report dénoncer ce commentaire

      J'espère que vous vous trompez , ou le cirque va repartir de plus bel et avec l'UK ça peut durer des années non merci.

    • Beau Riz le 02.10.2019 17:58 Report dénoncer ce commentaire

      Cette loi est de toute évidence un non-sens, les parlementaires britaniques censés représenter leur peuple qui a choisi le Brexit font de tout pour ne pas exécuter la volonté de ceux qu'ils représentent... il ne faut pas se réjouir du fait qu'un quarteron de parlementaires mus par des intérêts personnels ne font pas leur job, ce serait plutôt là le scandale.

  • Diukdiuk le 02.10.2019 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’europe ne souhaite pas ce divorce, le système de UK a fait qu’on en est là, un bourbier ou tout le monde laissera des plumes, mais qui se sortira le mieux ? Seuls les économistes pourront expliquer le pour et le contre sans parti pris, et si quelqu’un peu mettre un lien explicatif neutre il sera le bienvenu. :-)

    • Mère Quelle le 02.10.2019 18:05 Report dénoncer ce commentaire

      Honnêtement je crois qu'en cas d'élections ce sera un ras-de-marée historique pour le partit de Farage et la messe sera dite. Le parlement a refusé d'organiser des élections que Johnson souhaitait, c'est tout dire, il sait quelle sera l'issue. Au lieu de se réjouir de ce pourrissement organisé par des parlementaires UK douteux il faudrait se préoccuper du fait que le pourrissement n'amène rien de bon. Pensez un peu, juste à titre d'exemple : 10% des exportations BMW c'est l'UK, croyez-vous que les allemands souhaitent un Brexit sans accord? Mais l'UE ne fait rien pour aider la situation.

  • Loyaliste le 02.10.2019 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    l'UE ne doit rien céder ou il y aura d'autres candidats au portillon .

    • June Quaire le 02.10.2019 18:00 Report dénoncer ce commentaire

      Haha oui, vous le dites fort bien : il y a de plus en plus de pays qui se posent des questions sur le soi-disant miracle européen! L'UE est condamnée à rendre les sorties impossibles sinon dans 2 ans il y aura 43.000 chômeurs de plus dans l'UE et le prix de l'immobilier à Bruxelles va se prendre un vent historique.

    • Lestrollsrusses le 02.10.2019 18:05 Report dénoncer ce commentaire

      Bien dit, Loyaliste!