Union européenne

21 octobre 2020 07:35; Act: 21.10.2020 09:56 Print

Les 27 réforment la politique agricole commune

La réforme de la nouvelle politique agricole commune (PAC) est destinée à mieux prendre en compte les défis environnementaux et climatiques.

storybild

La ministre allemande de l’Agriculture Julia Klöckner a salué un «accord crucial». (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les ministres de l'Agriculture de l'UE se sont mis d'accord mercredi, après de longs pourparlers, sur une réforme de la politique agricole commune (PAC) marquée par des règles environnementales contraignantes - une première étape cruciale avant des négociations avec les eurodéputés. «Après une longue lutte, nous sommes arrivés à un accord crucial», avec un «bon équilibre» répondant aux «aspirations d'une PAC plus verte, plus juste et simplifiée», a déclaré la ministre allemande de l'Agriculture Julia Klöckner (CDU) tôt mercredi matin, à l'issue d'une réunion de deux jours des ministres au Luxembourg.

Les orientations adoptées par les États membres vont désormais faire l'objet de négociations avec le Parlement européen, qui vote cette semaine ses propres propositions. États et eurodéputés devront trancher de concert d'ici début 2021 sur les règles qui s'appliqueront à partir de janvier 2023. Le commissaire européen à l'Agriculture, Janusz Wojciechowski, a qualifié l'accord des ministres de «bon point de départ» pour ces négociations, estimant qu'un «bon compromis» pourrait désormais être trouvé. Avec un budget déjà fixé d'environ 387 milliards d'euros pour sept ans, la PAC est le premier poste budgétaire de l'UE.

«Écorégimes»

Selon l'accord des 27, tous les agriculteurs devraient être tenus de respecter des normes environnementales beaucoup plus strictes, condition sine qua non pour recevoir des aides financières européennes. Les petites exploitations seraient soumises à des contrôles simplifiés, «ce qui réduirait la charge administrative, tout en garantissant en même temps leur contribution aux objectifs environnementaux et climatiques».

Surtout, les «écorégimes», un système de primes versées aux agriculteurs pour soutenir la participation à des programmes environnementaux plus exigeants, deviendraient obligatoires: chaque État devra y consacrer au moins 20% des paiements directs de l'UE. L'objectif étant que les exploitations agricoles reçoivent des fonds supplémentaires si elles vont au-delà des normes de base en matière de climat et d'environnement. Ce point a fait l'objet de frictions importantes, nombre d'États de l'Est de l'Europe redoutant de perdre des fonds européens si un nombre insuffisant d'agriculteurs participent aux programmes environnementaux.

«Il y a quelques heures à peine, nous avions des opinions très divergentes», et un accord est «une bonne nouvelle pour nos agriculteurs», qui ont besoin d'une sécurité de planification pour les prochaines années, a commenté M. Wojciechowski.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • basta europa le 21.10.2020 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    l'UE a détruit tout l'agriculture européen pour faire du trafique avec les etranger ,le capitalisme de la destruction européen

  • SansAccord le 21.10.2020 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère qu'il n'y avait aucun politique ou diplomate Britannique qui a été accepté autours de la table lors de ces négociations !

  • Phi le 21.10.2020 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un peut pour rire

Les derniers commentaires

  • Chouxvert le 21.10.2020 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    On veut du local et du bon, pas autre chose sinon ce sont les prochaines élections qui parleront.

  • Rien à ajouter le 21.10.2020 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    L'Union Européenne devrait présenter ses excuses pour tout le mal qu'elle a causé !

  • Un Eurosceptique le 21.10.2020 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore une nouvelle PAC qui va tuer le peu ce qui reste de petites exploitations ,qui n'auront pas les moyens de se mettre aux normes environnementales dictées par L'UE et qui ce prendront pour le coup des pénalités et aucunes aides! Les seuls gagnants et ayant droit à cette prime seront encore les gros producteurs d'un lobbies agricole pratiquant la monoculture intensive!

  • Taka le 21.10.2020 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    On voit que le bio est déjà l'affaire des mastodontes de l'agrobusiness on peut donc avoir des doutes quant à l'efficacité des mesures vis-à-vis des petits agriculteurs vraiment bio. Mais il faut bien un début à tout.

  • Phi le 21.10.2020 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un peut pour rire