Blanchiment d'argent

20 juillet 2021 16:58; Act: 20.07.2021 18:03 Print

Bruxelles veut créer une agence européenne

La Commission européenne a annoncé ce mardi qu'elle souhaitait créer une agence contre le blanchiment d'argent dans le cadre de la lutte contre le financement du terrorisme.

storybild

(photo: DPA)

Sur ce sujet
Une faute?

La Commission européenne a annoncé mardi qu'elle souhaitait créer une agence contre le blanchiment d'argent dans le cadre de propositions législatives destinées aussi à mieux lutter contre le financement du terrorisme, après plusieurs scandales ayant impliqué des banques de l'UE. Cette nouvelle entité sera notamment chargée de superviser et coordonner les autorités nationales. «L'objectif est d'améliorer la détection des transactions et activités douteuses et de combler les failles utilisées par les criminels», a expliqué la Commission dans un communiqué.

La nouvelle agence, qui emploiera environ 250 personnes, devrait être opérationnelle à partir de 2024. Les règles européennes contre le blanchiment «sont parmi les plus strictes au monde. Mais elles doivent maintenant être appliquées de manière cohérente et faire l'objet d'une surveillance étroite pour s'assurer qu'elles sont réellement efficaces», a expliqué le vice-président de la Commission, Valdis Dombrovskis. Ce projet avait été annoncé il y a un an, après plusieurs scandales.

130 milliards d'euros

Parmi eux, celui lié à Danske Bank, au cœur d'une affaire de blanchiment d'environ 200 milliards d'euros entre 2007 et 2015 via sa filiale estonienne, une affaire qui a aussi éclaboussé la Deutsche Bank. Les affaires ont souvent concerné des filiales de banques basées dans les États baltes de l'UE utilisées par des Russes fortunés pour des transactions douteuses. La troisième plus grande banque de Lettonie, ABLV, avait été fermée en 2018 après avoir été accusée de blanchiment au profit de clients russes et de violation des sanctions contre la Corée du Nord.

Le mois dernier, les bureaux de Nordea au Danemark ont été perquisitionnés dans le cadre d'une enquête sur le blanchiment de capitaux. «Chaque nouveau scandale de blanchiment est un scandale de trop», a affirmé M. Dombrovskis. Les activités financières suspectes pèsent environ 1% du produit intérieur brut de l'UE, soit quelque 130 milliards d'euros, selon l'agence européenne de police Europol.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • D'abord s'occuper des corrompus à l'UE le 20.07.2021 22:28 Report dénoncer ce commentaire

    Ils feraient bien de lutter contre la corruption à Bruxelles car c'est bien plus grave ...

  • tristounet le 20.07.2021 21:20 Report dénoncer ce commentaire

    Tient, l'Europe est de retour, et avec elle ses grandes théories pour nous supprimer le cash!!! Ne nous laissons pas faire, les pots de vin, les terroristes et les mafieux, ils savent sans doute où les trouver, mais c'est plus facile de s'attaquer au petit! Les loups ne se mangent pas entre eux, ce n'est pas nouveau!!!

  • Trinita le 20.07.2021 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est qui qui blanchit??? en tout cas pas les pauvres

Les derniers commentaires

  • Non! Simplement le 22.07.2021 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Vu que ne pas vouloir se faire vacciné devient du blanchissement voir du terrorisme, ce sera encore une agence d'oppression.

  • Helmutheimat le 22.07.2021 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Et quand vont ils avoir le courage de perquisitionner au Luxembourg surtout que sur le territoire luxembourgeois, en plus de la commission européenne ils peuvent avoir l'aide du parlement et de la cour de justice. Les 3 pour le prix d'un.

  • Luxo le 22.07.2021 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    Ohhhhh ce sera la cata du côté de la France et de la Belgique! Aye aye aye

  • Dede le 22.07.2021 06:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore des cols blancs payés pour rien c est pas la le problème qu ils commencent par les comptes liés à la drogue, la prostitution, les armes et c est déjà un bon début

  • Max. le 21.07.2021 23:38 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils commencer par regarder dans les poches des politiques... On se demandera ensuite qui a eu l'idée, ou plutôt pour engager quels """consultants""".