En Suisse

22 novembre 2016 18:43; Act: 23.11.2016 13:07 Print

Cargolux a ramené le Solar Impulse 2 à la maison

Démonté et rangé dans des caisses, l'avion solaire est arrivé mardi en Suisse à bord d'un Boeing 747 de la compagnie luxembourgeoise Cargolux en provenance d'Abu Dhabi.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Solar Impulse 2 est de retour à Dübendorf, près de Zurich, après avoir achevé son tour du monde. L'appareil a été ramené en Suisse à bord d'un avion Cargolux. Les pilotes Bertrand Piccard et André Borschberg ont assisté à l'atterrissage de l'avion sur l'aérodrome militaire de Dübendorf. Des dizaines de passionnés d'aviation étaient également présents.

Les deux pilotes ont exprimé leur joie de revoir Solar Impulse 2 à Dübendorf. «Pendant treize ans, nous n'avons vécu que pour Solar Impulse», a résumé Bertrand Piccard. «Deux ans durant, c'était notre bébé, notre maison, notre ami et notre outil», a-t-il ajouté. L'aventure est désormais terminée, mais le projet continue.

Tour du monde sans carburant

L'avion sera maintenu en état, même si les coûts de vol sont élevés, a expliqué André Borschberg. L'appareil a été conçu pour voler 2 000 heures. Il en reste 1 300. Il serait également envisageable de l'exposer dans un musée, mais pour l'instant, il reste à Dübendorf.

Solar Impulse est la preuve qu'il est possible de se passer de carburant, a répété Bertrand Piccard. Dans le cadre du projet, le développement des moteurs électriques doit maintenant se poursuivre. André Borschberg a évoqué des avions électriques et des drones solaires qui pourraient voler très haut dans l'atmosphère.

André Borschberg et Bertrand Piccard se sont relayés aux commandes de l'appareil dans un tour du monde entamé en 2015, dans le sens ouest-est. Ils avaient dû patienter près de neuf mois à Hawaï pour réparer les batteries, endommagées par la surchauffe pendant la longue traversée entre le Japon et l'archipel situé au milieu du Pacifique.

(L'essentiel/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • michel46 le 17.03.2017 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au dessus des nuages,il y a toujours du soleil !

  • JeanAiMarre le 17.03.2017 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourant il est passé au dessus du Luxembourg, non?

  • Jean le 22.11.2016 22:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fort logique !! Un avion qui vole grâce au soleil aurait eu du mal au luxembourg ;-)

Les derniers commentaires

  • JeanAiMarre le 17.03.2017 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourant il est passé au dessus du Luxembourg, non?

  • michel46 le 17.03.2017 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au dessus des nuages,il y a toujours du soleil !

  • Jean le 22.11.2016 22:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fort logique !! Un avion qui vole grâce au soleil aurait eu du mal au luxembourg ;-)