Migrants refusés en Italie

14 juillet 2018 10:18; Act: 14.07.2018 10:22 Print

«Ce bateau ne peut pas et ne doit pas y arriver»

Le gouvernement italien refuse cette fois un bateau transportant 450 migrants et rejette une nouvelle fois la faute sur Malte.

storybild

Pour la troisième fois depuis le mois de juin, l'Italie a refusé d'accueillir un bateau chargé de 450 migrants et accuse Malte de ne pas suivre la loi maritime. (photo: AFP/Alessandro Fucarini)

Sur ce sujet

L'Italie a de nouveau sommé en vain vendredi les autorités maltaises d'accueillir un bateau surchargé de migrants. Deux confrontations similaires ont déjà eu lieu avec Malte depuis que l'extrême droite est entrée au gouvernement italien, le 1er juin.

«Depuis ce matin, un grand bateau avec 450 immigrants clandestins à bord se trouve dans des eaux patrouillées par Malte, qui en a la responsabilité», écrit sur Facebook le ministre italien de l'intérieur, Matteo Salvini, qui est également chef de file du parti d'extrême droite la Ligue. «Mais, après plusieurs heures, personne n'a bougé et le bateau se dirige à nouveau vers l'Italie (...) Ce bateau ne peut pas et ne doit pas y arriver», a-t-il ajouté.

Son collègue des transports, Danilo Toninelli, qui appartient au mouvement 5 étoiles (M5S), a également sommé La Valette d'agir. «Selon la loi maritime, c'est Malte qui doit envoyer ses navires et ouvrir ses ports», a-t-il écrit sur Twitter. «Notre garde côtière peut agir, si nécessaire, pour apporter son soutien, mais Malte doit immédiatement faire son devoir».

Le gouvernement maltais a répondu par une fin de non-recevoir. «Lorsqu'elles ont été contactées, les personnes à bord du navire ont informé Malte que leur intention était de se rendre à Lampedusa», dit-il dans un communiqué.

(L'essentiel/afp)