Scandale sanitaire

08 août 2017 07:59; Act: 08.08.2017 09:08 Print

D'autres pays touchés par les œufs contaminés

La France et le Royaume-Uni sont à leur tour touchés par la crise du fipronil, après la livraison dans ces pays d'œufs contaminés par cet insecticide depuis les Pays-Bas.

storybild

Le scandale des œufs contaminés a débuté la semaine dernière aux Pays-Bas. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le scandale des œufs contaminés s'étend en Europe, avec désormais la France et le Royaume-Uni touchés. L'ampleur du scandale est apparu au grand jour la semaine dernière aux Pays-Bas, où jusqu'à 180 élevages ont été mis à l'arrêt et des rappels massifs ordonnés alors que les taux de fipronil (une molécule qui a été utilisée pour éradiquer le pou rouge sur les poules) dépassaient, parfois largement, les seuils autorisés par la réglementation européenne.

En grande quantité, le fipronil est considéré comme «modérément toxique» pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est strictement interdit pour les animaux destinés à la consommation humaine. La crise s'est ensuite propagée en Allemagne, en Suisse et en Suède, où des millions d’œufs provenant des Pays-Bas ont été rappelés et détruits. Le scandale ne touche pour le moment pas le Luxembourg.

Plus de 300 000 poules abattues

«Le nombre d’œufs concernés est très limité (21 000) et le risque pour la santé publique très faible, mais nous enquêtons en urgence sur la distribution de ces œufs au Royaume-Uni», a reconnu lundi l'Autorité britannique de sécurité alimentaire. «Treize lots d’œufs contaminés en provenance des Pays-Bas» ont été livrés en juillet à des entreprises de transformation alimentaire situées dans l'Ouest de la France, a précisé le ministère français de l'Agriculture.

Certains éleveurs néerlandais frappés par la crise ont commencé à détruire leur cheptel. Plus de 300 000 poules contaminées, qui atteignaient la limite d'âge de 18 à 24 mois pour la ponte, mais étaient de ce fait exclues du circuit de transformation alimentaire habituel, ont déjà été abattues, selon l'organisation agricole néerlandaise LTO.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Roxio le 08.08.2017 09:27 Report dénoncer ce commentaire

    Peut-on m'expliquer pourquoi la France a besoin d'importer des oeufs des Pays Bas? N'y a t-il pas assez d'élevage dans l'hexagone ? j'ignorais qu'il y a avait pénurie (ou que les français étaient de gros consommateurs).

  • cloclo le 08.08.2017 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas trop toxique? mais ca. plus ça c'est inquiétant comme cocktail? pourquoi utiliser ces produits s'ils sont toxiques,?

  • Charles le 09.08.2017 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    D'après certains médias, une contre expertise a été effectuée et montre que le taux dépasse celui autorisé par l'Europe ! Alors qu'ils ne viennent pas nous dire que cela ne peut altérer la santé des gens !!!!!!

Les derniers commentaires

  • Charles le 09.08.2017 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    D'après certains médias, une contre expertise a été effectuée et montre que le taux dépasse celui autorisé par l'Europe ! Alors qu'ils ne viennent pas nous dire que cela ne peut altérer la santé des gens !!!!!!

  • NDYE le 08.08.2017 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    Le vrai scandale, c'est que ça date de la mi-juin, voir avant et depuis ces oeufs ont été consommés

  • JeanAiMarre le 08.08.2017 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et on va nous refaire le coup de Tchernobil, où le nuage s'est arrêté a la frontière... ??? Si tant de pays sont concernés, il serait étrange que le Luxembourg ne le soit pas!

    • J'écoutes les nouvelles le 08.08.2017 16:18 Report dénoncer ce commentaire

      Mais il l'est ! Fallait lire la presse ou écouter la radio !

  • cloclo le 08.08.2017 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas trop toxique? mais ca. plus ça c'est inquiétant comme cocktail? pourquoi utiliser ces produits s'ils sont toxiques,?

  • Roxio le 08.08.2017 09:27 Report dénoncer ce commentaire

    Peut-on m'expliquer pourquoi la France a besoin d'importer des oeufs des Pays Bas? N'y a t-il pas assez d'élevage dans l'hexagone ? j'ignorais qu'il y a avait pénurie (ou que les français étaient de gros consommateurs).

    • Oixor le 08.08.2017 14:22 Report dénoncer ce commentaire

      Peut-être qu'ailleurs ils sont meilleurs? Est-ce qu'au Lux on a besoin d'oeufs français? Surement pas non-plus.

    • @Roxio le 08.08.2017 15:20 Report dénoncer ce commentaire

      ben non la demande dépasse largement l'offre en France ou au Luxembourg. Il ne faut pas oublier les produits qui contiennent également des oeufs comme par exemple les pâtes ou bien la mayonnaise et le consommateur veut toujours avoir des oeufs au moindre prix...

    • PierreL le 08.08.2017 15:49 Report dénoncer ce commentaire

      Dans n'importe quelle industrie on ne réfléchit pas toujours au point de vue local. LA plupart des industriels se fournissent dans l'Europe entière et ce n'est pas qu'une question de prix. Bcp d'élément (quantité qualité etc...) viennent modifier ces paramètres de production.