Royaume-Uni

17 janvier 2020 10:51; Act: 17.01.2020 11:17 Print

Des ados lui font une farce, elle les percute en voiture

Furieuse contre des gamins venus toquer chez elle pour rigoler, une jeune femme a menacé de les égorger. Elle a ensuite foncé sur eux avec sa voiture.

Sur ce sujet
Une faute?

C'est un grand classique des blagues de gamins: sonner chez les voisins et partir en courant. Un adolescent de 14 ans et trois amis se livraient à cette activité, le 2 janvier 2019, quand ils se sont retrouvés sur le palier de Nicole Lyons, 25 ans. En entendant les enfants toquer à sa porte, la Britannique domiciliée dans le Cheshire (nord-ouest de l'Angleterre) a ouvert une fenêtre à l'étage et leur a crié qu'elle allait «les égorger».

Après avoir proféré cette menace, la mère de famille a sorti la BMW de son compagnon et percuté deux des garçons, relate The Standard. L'un d'eux a eu une jambe cassée et a dû porter un plâtre pendant six semaines, après avoir subi une opération d'urgence. Le second, éjecté dans les airs, a été blessé au dos et a souffert de coupures et d'hématomes. Les deux autres jeunes hommes s'en sont sortis indemnes.

«Vous vous êtes frottés à la mauvaise maison»

Après l'arrestation de Nicole Lyons, la police a retrouvé, dans son téléphone portable, le brouillon d'un post Facebook adressé à un groupe d'habitants: «Sachez les garçons que vous vous êtes frottés à la mauvaise maison. Ne vous en approchez plus. Vos gorges seront arrachées, j'ai vu vos visages. Je vais parler à vos papas et à vos mamans», avait-elle écrit.

Mercredi, la Britannique a échappé de justesse à une peine de prison, écopant de 18 mois avec sursis. Elle sera par ailleurs privée de conduite pendant deux ans. Dans une déclaration lue au tribunal, l'une des victimes a raconté qu'elle était encore victime d'angoisses. L'autre adolescent a expliqué qu'il ne cessait de «revoir le visage en colère de Lyons et d'entendre le bruit du moteur» de sa voiture. L'avocat de l'accusée a, quant à lui, admis que sa cliente avait «surréagi».

(L'essentiel/joc)