Coronavirus en Europe

12 juillet 2020 11:56; Act: 13.07.2020 16:30 Print

Des gants et des masques dans sept grands fleuves

Des masques de protection et des gants ont été retrouvés «systématiquement» dans sept grands fleuves européens en juin, a indiqué dimanche un acteur spécialisé.

storybild

Les fleuves étudiés font partie des neuf grands fleuves européens explorés en 2019 par la goélette scientifique, dans le cadre d'une mission sur les microplastiques: la Tamise, l'Elbe, le Rhin, la Seine, l'Ebre, le Rhône, le Tibre, la Garonne et la Loire. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Des masques de protection et des gants ont été retrouvés «systématiquement» dans sept grands fleuves européens en juin, a indiqué dimanche, une porte-parole de la Fondation Tara*, alertant sur le danger de cette pollution plastique liée à la crise sanitaire. «Les scientifiques des laboratoires partenaires» de Tara ont «retrouvé masques et gants systématiquement» sur les berges et les plages de sept fleuves européens, lors de prélèvements effectués «au mois de juin», a déclaré sur France Inter Romy Hentinger, responsable du plaidoyer et de la coopération internationale de la fondation.

«C'est préoccupant pour la suite» car «on peut en déduire que d'autres sont déjà arrivés en mer», a ajouté la porte-parole, soulignant que les masques de protection à usage unique, en polypropylène et «très fins», «vont se fragmenter rapidement». Les fleuves étudiés font partie des neuf grands fleuves européens explorés en 2019 par la goélette scientifique, dans le cadre d'une mission sur les microplastiques: la Tamise, l'Elbe, le Rhin, la Seine, l'Ebre, le Rhône, le Tibre, la Garonne et la Loire. «On attend les résultats finaux de ces scientifiques qui sont encore en train de terminer ces fleuves», a ajouté Romy Hentinger.

L'expédition de mai à novembre 2019 avait mis en évidence la présence de microplastiques dans 100% des prélèvements d'eau, montrant que ceux-ci sont déjà présents dès les fleuves et «ne se dégradent pas en mer, sous l'influence des rayons UV et du sel» comme on le pensait, a expliqué Martin Hertau, capitaine de ce laboratoire flottant.

*La Fondation Tara Océan organise des expéditions «pour étudier et comprendre l'impact des changements climatiques sur nos océans».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mu le 12.07.2020 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment est-ce possible avec tout ce qui arrive que les gens n'ont toujours pas compris que notre terre n'est pas une poubelle ça me fend le cœur

  • Brubru le 12.07.2020 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A entendre ca et a voir les gens qui ne respecte pas les gestes barriere, toutes ces fetes etc je me demande si un vaccin est necessaire et si la race humaine merite d etre sauvé....

  • Cortine le 12.07.2020 20:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas besoin d’aller voir dans un fleuve. Allez juste en forêt ou sur les bords des routes. Les masques jetables sont partout.

Les derniers commentaires

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 13.07.2020 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Nana T'as pas un sac à main, des poches ? C'est trop difficile de jeter ton masque dans TA poubelle ?

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 13.07.2020 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monde d'après, monde d'avant, c'est pareil. L'homme est le plus évolué des animaux : il ne sait pas se protéger d'une épidémie parce qu'il trouve les gestes barrières trop compliqués, il détruit son habitat, il détruit son environnement, il tue pour le plaisir, il torture, il méprise. L'humain est l'erreur de la création.

  • nana le 13.07.2020 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    Faudrait commencer par mettre des poubelles pour masques à la sortie des super marchés et autres...

    • @nana le 13.07.2020 10:12 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut regarder et peut-être marcher 2-3m pour les mettre à la poubelle

    • bouletto2 le 13.07.2020 10:56 Report dénoncer ce commentaire

      les poubelles classiques ca marche bien aussi...essayez pour voir. Je suis sur que votre masque tombera au fond...

  • bibi le 13.07.2020 05:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les gens irrespectueux la nature reprendra un jour ses droits comme lors du confinement là par contre ce sera la fin de la civilisation mais nous le cherchons tous bien, respectons ce qui nous permet de vivre.

    • Sandro le 13.07.2020 08:55 Report dénoncer ce commentaire

      La nature est d'ores et déjà en train de reprendre ses droits. Seuls les aveugles ne s'en rendent pas compte. Ceux-là continuent à polluer, à voyager en avion/bâteau, à ne pas respecter l'eau, à brûler les forêts. La note sera terrible.

  • Lego le 12.07.2020 22:32 Report dénoncer ce commentaire

    La justice et les peines inexistante ensemble avec des organisations pour les " droits d'hommes " on crée une société des faibles sans discipline. Société qui touche le fond inondé dans la violence, alcool, les drogues, corruption, les guerres et une bataille économique sans merci.Alors comment éduquer un simple citoyen que jeter un masque dans le fleuve est mauvais ?