Royaume-Uni

03 juin 2020 07:18; Act: 03.06.2020 11:39 Print

Des passeports pour les citoyens de Hong Kong?

Boris Johnson est prêt à proposer à des millions de Hongkongais un possible accès à la citoyenneté britannique, si la Chine persiste à imposer sa loi sur la sécurité nationale.

storybild

«Si la Chine va de l’avant et justifie ces craintes, la Grande-Bretagne ne pourra pas en conscience hausser les épaules (…) nous fournirons une alternative», a assuré Boris Johnson. (photo: AFP/Tolga Akmen)

Sur ce sujet
Une faute?

«De nombreuses personnes à Hong Kong craignent que leur mode de vie - que la Chine s’est engagée à maintenir - ne soit menacé» par cette loi, a écrit Boris Johnson dans un article pour le Times de Londres et le South China Morning Post.

Quelque 2,5 millions de personnes concernées

«Si la Chine va de l’avant et justifie ces craintes, la Grande-Bretagne ne pourra pas en conscience hausser les épaules et passer à autre chose; au contraire, nous honorerons nos obligations et nous fournirons une alternative», a assuré Boris Johnson.

«Quelque 350 000 personnes à Hong Kong détiennent actuellement le «passeport britannique d’outre-mer», qui donne l’accès sans visa à la Grande-Bretagne pour un séjour allant jusqu’à six mois, a indiqué Boris Johnson. Quelque 2,5 millions de personnes supplémentaires seraient éligibles à une demande d’obtention de ce document, délivré aux habitants de l’ancienne colonie britannique, lors de sa rétrocession à la Chine en 1997.

Une levée de boucliers internationale

«Adoptée par l'Assemblée nationale populaire (ANP) chinoise mais non finalisée, la loi sur la sécurité nationale prévoit de punir les activités séparatistes, «terroristes», la subversion, ou encore les ingérences étrangères dans le territoire autonome chinois.

Décidée par Pékin après une vague de manifestations pour les libertés à Hong Kong, la loi a provoqué une levée de boucliers internationale et un regain d’agitation dans ce territoire autonome du sud de la Chine. Les opposants à l’influence de Pékin dans le territoire affirment que la mesure ouvre la voie à une régression sans précédent des libertés dans la métropole financière de 7 millions d’habitants.

Une «restriction» des libertés

«Or, Pékin s’est engagé lors de la rétrocession à garantir à Hong Kong une large autonomie et des libertés selon le principe «un pays, deux systèmes».

«Si la Chine impose sa loi sur la sécurité nationale, le gouvernement britannique modifiera sa législation sur l’immigration et permettra à tout détenteur de ces passeports résidant à Hong Kong de venir au Royaume-Uni pour une période renouvelable de 12 mois et d’obtenir d’autres droits, y compris le droit de travailler, ce qui les mettrait sur la voie de la citoyenneté», a écrit Boris Johnson.

«L’imposition de la loi sur la sécurité à Hong Kong «restreindrait ses libertés et réduirait substantiellement son autonomie», a souligné le Premier ministre britannique. «La Grande-Bretagne n’aurait alors pas d’autre choix que de maintenir ses profonds liens d’histoire et d’amitié avec le peuple de Hong Kong», a-t-il dit.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bonne idée le 03.06.2020 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Que ces personnes anti-Chine aillent vivre en GB avec un passeport que la Chine ne reconnait pas. De cette façon, ces gens vivent de la démocratie là-bas, la Chine se déparasse des perturbateurs, et la GB se vante d'être le sauveur du monde. Tout le monde est content.

  • Rhâkham le 03.06.2020 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ben c'est normal, les britanniques vont récupérer les descendants des colons, ce serait bien si l'Espagne et la France faisaient de même en Amérique Latine et en Afrique, ça ferait de l'espace pour les peuples prétendument "libérés"...

Les derniers commentaires

  • Rhâkham le 03.06.2020 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ben c'est normal, les britanniques vont récupérer les descendants des colons, ce serait bien si l'Espagne et la France faisaient de même en Amérique Latine et en Afrique, ça ferait de l'espace pour les peuples prétendument "libérés"...

  • Bonne idée le 03.06.2020 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Que ces personnes anti-Chine aillent vivre en GB avec un passeport que la Chine ne reconnait pas. De cette façon, ces gens vivent de la démocratie là-bas, la Chine se déparasse des perturbateurs, et la GB se vante d'être le sauveur du monde. Tout le monde est content.