Élections européennes

22 mai 2019 09:56; Act: 22.05.2019 10:07 Print

Des pays sont épargnés par l’euroscepticisme

Portugal, Espagne, ou encore Irlande.... La vague eurosceptique attendue aux élections européennes ne touchera pas tout le continent.

storybild

Au Portugal et en Espagne, l'Union européenne bénéficie d'une bonne image.

Sur ce sujet
Une faute?

Extrême droite europhobe, conservateurs eurosceptiques et populistes ambitionnent une percée lors de ce scrutin organisé du 23 au 26 mai dans les 28 pays de l'UE pour renouveler le Parlement européen. Selon le dernier Eurobaromètre publié par le Parlement européen, la proportion de citoyens européens (61%) considérant positivement l'adhésion de leur pays à l'Union européenne est remontée à un niveau qu'on n'avait plus vu depuis le tournant des années 1990.

L'Espagne (69% d'opinions positives), qui envoie à Strasbourg le cinquième contingent de députés européens et où les socialistes sont donnés gagnants du scrutin dimanche, en est le reflet. Selon une enquête réalisée par l'institut Real ElCano en France, en Italie, en Allemagne et en Espagne, le sentiment d'appartenance à l'UE est plus marqué chez les Espagnols.

«L'intégration à l'Europe (en 1986) et le retour à la démocratie (après la fin de la dictature franquiste en 1975) sont les deux faces de la même médaille», explique Jose Ignacio Torreblanca du cercle de réflexion European Council on Foreign Relations. «L'identité nationale s'est configurée comme une identité européenne face au franquisme. Les Espagnols sont donc vaccinés contre un nationalisme anti-européen». Résultat, les Espagnols ne sont pas divisés sur l'Europe, selon l'analyste. Même le programme de Vox, le parti d'extrême droite qui a fait une percée aux législatives fin avril, commence par «nous croyons en l'Europe car nous sommes l'Europe».

Le Portugal a «beaucoup bénéficié du projet européen»

Comme l'Espagne, le Portugal figure aussi en bonne place (69%) parmi les pays pro-UE dans l'Eurobaromètre. Entré au sein de l'Union en même temps que son voisin, lui aussi après des décennies de dictature, le pays a «beaucoup bénéficié du projet européen», en matière sociale, de transports ou d'éducation, souligne la tête de liste socialiste aux européennes Pedro Marques. «Depuis qu'il y a des statistiques en 1995, le taux de pauvreté des personnes âgées a été réduit de moitié. C'est impressionnant et pas comparable avec la moyenne européenne», dit-il. Les sondages y donnent, comme en Espagne, les socialistes gagnants dimanche tandis que le score de la droite populiste devrait y être négligeable.

Parmi les pays les plus europhiles, l'Irlande (83% d'opinions positives selon l'Eurobaromètre), a elle aussi largement bénéficié de son adhésion à l'UE en 1973. Selon des chiffres officiels irlandais, 42 milliards d'euros de fonds européens y ont été injectés, 700 000 emplois y ont été créés depuis son entrée dans l'UE et le commerce extérieur a été multiplié par 90. Les principaux partis y sont pro-européens comme le Fine Gael du Premier ministre Leo Varadkar qui est, selon ce dernier, «le parti de l'Europe». Selon Kathryn Simpson, politologue à la Manchester Metropolitan University, la Grande-Bretagne et l'Irlande «ne peuvent pas être plus différentes dans leur rapport à l'UE», Dublin «ayant eu constamment une position positive et pro-UE».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • L'addition tombera le 22.05.2019 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis pour l'EU, surtout l'EU citoyenne, mais quand je lis que metz et trèves veulent faire payer le Lux, le Lux doit payer le chômage, le Lux doit payer les bourses, le Lux doit payer les autoroutes en France, le Lux doit revoir sa fiscalité, le Lux doit stopper le secret bancaire, bref on as l'impression que pour nos voisins le Lux doit s'appauvrir pour qu'ils soient heureux, ca les frustre que notre petit pays de rien du tout s'en sorte mieux qu'eux et bien ce genre de décisions tjrs appuyées par l'EU en plus me rendent de plus en plus eurosceptique..et influencera mes futurs votes!!

  • Le Bulgare le 22.05.2019 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Pas d'eurosceptiques en Bulgarie non plus!

  • Toxic René le 22.05.2019 12:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gauche droite même combat. Il faut se mettre dans la tête que si des élections pouvaient changer quelque chose,il y aurait déjá longtemps que ce serait interdit.... A bon entendeur

Les derniers commentaires

  • L'addition tombera le 22.05.2019 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis pour l'EU, surtout l'EU citoyenne, mais quand je lis que metz et trèves veulent faire payer le Lux, le Lux doit payer le chômage, le Lux doit payer les bourses, le Lux doit payer les autoroutes en France, le Lux doit revoir sa fiscalité, le Lux doit stopper le secret bancaire, bref on as l'impression que pour nos voisins le Lux doit s'appauvrir pour qu'ils soient heureux, ca les frustre que notre petit pays de rien du tout s'en sorte mieux qu'eux et bien ce genre de décisions tjrs appuyées par l'EU en plus me rendent de plus en plus eurosceptique..et influencera mes futurs votes!!

  • Heuro le 22.05.2019 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    Et le Portugal et l'Espagne ce sont pas des pays on l'on gagne énormément d'argent...la preuve que on peut être heureux avec un peu moins d'argent et un peu plus de soleil !!!

  • pfffffffff le 22.05.2019 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    je suis a 200% pour l'europe mais nos politicien ne comprennent rien. quand ils auront compris que la majorité des gens on peur de la migration, et qu ils ne font rien ni même aider l italie, alors les gens vont voter les parti de droit qui malheureusement ne souhaitent que de sortir de L'UE

  • Le Bulgare le 22.05.2019 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Pas d'eurosceptiques en Bulgarie non plus!

  • Toxic René le 22.05.2019 12:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gauche droite même combat. Il faut se mettre dans la tête que si des élections pouvaient changer quelque chose,il y aurait déjá longtemps que ce serait interdit.... A bon entendeur