En Europe

20 mars 2018 16:40; Act: 20.03.2018 17:07 Print

Des perquisitions pour fraude chez BMW

Le constructeur automobile allemand BMW a fait l'objet mardi de plusieurs perquisitions, pour manipulation sur les émissions des milliers de véhicules diesel.

storybild

BMW a confirmé mardi la visite des enquêteurs à son siège en rapport avec une fraude aux gaz polluants. (photo: AFP)

Sur ce sujet

À la suite d'une enquête préliminaire contre X, ouverte le 27 février en raison de soupçons de fraude sur environ 11 400 véhicules, «une perquisition a été menée (mardi) au siège social de BMW à Munich et à un autre endroit en Autriche», a annoncé le parquet de Munich dans un communiqué. Les enquêteurs entendent vérifier l'installation par la marque premium d'un logiciel utilisé pour manipuler les émissions polluantes de moteurs diesel de modèles des séries 5 et 7, après avoir été avisés fin février par l'autorité allemande du secteur KBA.

BMW a confirmé mardi la visite des enquêteurs à son siège en rapport avec une fraude aux gaz polluants qui concerne certaines versions du modèle 750d et M550d. Le groupe s'en tient à sa communication datant du 23 février, quand il avait admis avoir «par erreur» équipé des milliers de véhicules diesel avec un logiciel mesurant les gaz d'échappement qui n'était pas conforme pour ces modèles et nie toute intention frauduleuse.

Propre enquête interne

BMW va rappeler les véhicules concernés, lesquels se trouvent en grande partie en Allemagne, a précisé un porte-parole. Le groupe dirigé par Harald Krüger dit prendre l'affaire «très au sérieux» et entend «coopérer pleinement» avec les autorités allemandes compétentes en la matière, selon un communiqué. BMW mène sa propre enquête en interne et a dit mettre les résultats préliminaires à disposition de la justice.

En 2015, a été découvert un vaste trucage de Volkswagen pour faire paraître moins polluants qu'ils ne l'étaient, onze millions de véhicules diesel. Depuis, plusieurs constructeurs sont soupçonnés d'avoir joué avec les règles pour que les émissions polluantes ne soient pas réduites en continu.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gonzi le 20.03.2018 19:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne parle que des allemands qui ont fraudé mais les français ont aussi déjà fraudé en l’occurrence Peugeot dans les années 80 pour réussir à immatriculer les 205 en Amérique du Nord

  • Angelo51 le 20.03.2018 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon Dieu quelle tristesse. Que va-t’il rester sur les routes luxembourgeoises si les behemes sont tout aussi truquées que les vewes. Mais pas de problème car il en faut plus à la population locale pour renoncer à idolâtrer les marques allemandes.

  • sowat le 20.03.2018 17:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben je ne vois pas pourquoi plusieurs constructeurs automobiles auraient triché et pas bm...ils ont tous triché, faut pas rêver ;-))

Les derniers commentaires

  • gonzi le 20.03.2018 19:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne parle que des allemands qui ont fraudé mais les français ont aussi déjà fraudé en l’occurrence Peugeot dans les années 80 pour réussir à immatriculer les 205 en Amérique du Nord

    • tutti gonzi qua le 21.03.2018 14:22 Report dénoncer ce commentaire

      bien sur... la Renault espace a étét parmi toutes les voitures testées la pire avec 71% de taux de dépassement des chiffres homologues. Qu'ils se taisent.

  • Luxo le 20.03.2018 17:57 Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi le Luxembourg ne prend pas de sanctions contre BMW et VW ? On ne peut pas fermer les yeux sur une fraude qui à trompée les clients des marques allemandes

    • lenoy le 20.03.2018 18:51 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'y aura de sanctions, car le gouvernement roule tous en voitures Allemandes !

    • Jean le 20.03.2018 21:35 Report dénoncer ce commentaire

      Ok, mais les voitures n‘ont pas été offertes gratuitement.

    • Vindulux : garrde tes comms le 21.03.2018 14:21 Report dénoncer ce commentaire

      toi tu roules en Dacia-Citro-Pipeau. .. de quoi tu te soucies ?

    • Ris Pons le 21.03.2018 17:27 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'y pas de sanctions car au Luxembourg il n'y a pas eu de fraude!

  • sowat le 20.03.2018 17:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben je ne vois pas pourquoi plusieurs constructeurs automobiles auraient triché et pas bm...ils ont tous triché, faut pas rêver ;-))

  • Marie-Béhème le 20.03.2018 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    Pas possible, je n'y crois pas.

  • 57 le 20.03.2018 17:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ohhhh, ah bon il n'y a pas qu audi et volkswagen

    • Peter le 20.03.2018 21:35 Report dénoncer ce commentaire

      Peugeot et Renault?