Éruption aux Canaries

27 septembre 2021 11:05; Act: 27.09.2021 12:01 Print

Des quartiers confinés à cause des gaz toxiques

L'arrivée dans la mer de la lave expulsée par le volcan Cumbre Vieja pourrait provoquer des émanations de gaz toxiques à La Palma. Des habitants sont confinés.

storybild

Les autorités ont «ordonné le confinement (...) la lave étant susceptible d'atteindre la mer, dans les prochaines heures», et d'entraîner l'émanation de «gaz nocifs pour la santé». (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les habitants de plusieurs quartiers d'une commune de l'île espagnole de La Palma ont été confinés lundi, en raison des craintes d'émanation de gaz toxiques que pourrait provoquer l'arrivée dans la mer de la lave expulsée par le volcan Cumbre Vieja, entré en éruption il y a huit jours. Les autorités ont «ordonné le confinement (des quartiers) de San Borondon, Marina Alta, Marina Baja et La Condesa» à Tazacorte, «la lave étant susceptible d'atteindre la mer, dans les prochaines heures» au niveau de cette commune et d'entraîner l'émanation de «gaz nocifs pour la santé», ont indiqué sur Twitter les services d'urgence des Canaries, l'archipel dont fait partie La Palma.

«La population devra suivre les instructions des autorités et rester chez elle, portes et fenêtres fermées, jusqu'à ce que la situation soit évaluée», ont-ils poursuivi. La rencontre entre la lave et la mer, prévue initialement en début de semaine dernière et retardée en raison du ralentissement des coulées, est redoutée en raison de l'émission de gaz toxiques qu'elle pourrait provoquer sur cette île de 85 000 habitants.

Dimanche soir, la lave se situait à 1,6 km de la côte et avançait à une vitesse d'environ 100 m/heure, selon les autorités. Les deux précédentes éruptions à La Palma ont eu lieu en 1971 et 1949. Elles ont fait au total trois morts, dont deux par inhalation de gaz.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Batman le 27.09.2021 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends toujours pas comment ils ont pu autoriser des constructions sur le flanc d'un volcan qu'ils savaient en activité. Mais selon les autorités tout va bien et les émanations ne sont pas toxiques. Juste quelques maisons touchées, mais il n'y avait plus personne dedans....

  • Titus le 27.09.2021 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème ce n'est pas les autorisations, ce sont les gens qui ont tenus à construire malgré le volcan, c'est pas comme s'il avait éteint depuis 1000 ans.

  • gazeleau le 27.09.2021 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    Comment ça ? confiné ? Et ma petite liberté de faire ce que je veux ?Le gouvernement espagnol est une dictature ! (toute ressemblance avec une autre situation contemporaine est purement fortuite ;-) )

Les derniers commentaires

  • gazeleau le 27.09.2021 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    Comment ça ? confiné ? Et ma petite liberté de faire ce que je veux ?Le gouvernement espagnol est une dictature ! (toute ressemblance avec une autre situation contemporaine est purement fortuite ;-) )

  • Titus le 27.09.2021 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème ce n'est pas les autorisations, ce sont les gens qui ont tenus à construire malgré le volcan, c'est pas comme s'il avait éteint depuis 1000 ans.

    • @Titus le 27.09.2021 15:11 Report dénoncer ce commentaire

      vous savez lire? "Les deux précédentes éruptions à La Palma ont eu lieu en 1971 et 1949."

  • Batman le 27.09.2021 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends toujours pas comment ils ont pu autoriser des constructions sur le flanc d'un volcan qu'ils savaient en activité. Mais selon les autorités tout va bien et les émanations ne sont pas toxiques. Juste quelques maisons touchées, mais il n'y avait plus personne dedans....

    • Vulcain le 27.09.2021 13:26 Report dénoncer ce commentaire

      «…comment ils ont pu autoriser…», si vous connaissiez l'histoire de notre espèce, vous sauriez que depuis la sédentarisation et l’agriculture, Homo Sapiens Sapiens a toujours aimé les lieux très fertiles, comme les abords de rivières/fleuves avec leurs limons et comme les flancs de volcans avec leurs projections volcaniques très riches en minéraux. Bref, habiter et cultiver au pied d'un volcan ou à côté d'un cours d’eau, c'est aussi vieux que l'Homme, avec tous les risques que cela comprend. Maintenant, y autoriser de nouvelles constructions ou exploitations est effectivement un non-sens!

    • Kango le 27.09.2021 15:31 Report dénoncer ce commentaire

      Tout comme Naples et sa banlieue. En particulier les voisins des solfatares ou le soufre se fait sentir en permanence et les sols gonflent et se dégonflent en fonction des poussées magmatique.

    • Batman le 27.09.2021 15:36 Report dénoncer ce commentaire

      Merci pour le cours monsieur Spock, mais Homo ou pas, quand on voit les villas détruites, elles ne datent sûrement pas du pléistocène!

  • Mimivergetures le 27.09.2021 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personnellement j aurais évacué toute l île car le dôme formé au dessus du volcan risque d exploser avec l accumulation du SO2...c est le risque majeur...;-(

    • Tooujours dans le drame le 27.09.2021 12:16 Report dénoncer ce commentaire

      Retourne plutôt à tes vergetures au lieu de t'essayer à la pseudo-géologie et météorologie.... Il y a des experts compétents pour ça!

    • Kango le 27.09.2021 15:40 Report dénoncer ce commentaire

      @Mimivergetures, @Tooujours dans le drame : Ce volcan n'est effectivement pas un volcan explosif, mais un volcan rouge. Cependant, le seul très gros risque n'est pas pour ses habitants mais pour ses voisins de l'atlantique. Un effondrement du cone dans la mer pourrait engendrer un megatsunami qui pourrait toucher une grande partie des cotes nord atlantique.