En Espagne

21 mai 2019 15:12; Act: 21.05.2019 15:12 Print

Des Roumaines forcées à se prostituer

La police a mis la main sur vingt personnes qui exploitaient des femmes roumaines «alors qu'elles étaient exploitées sexuellement dans des conditions d'extrême précarité».

storybild

L'opération coordonnée par Europol a permis 20 arrestations, dont 18 en Espagne, une en Roumanie et une au Portugal. (photo: AFP/Photo d'archives)

Sur ce sujet
Une faute?

Treize Roumaines forcées à se prostituer par des compatriotes ont été «libérées» à La Jonquera, commune de Catalogne (nord-est) frontalière avec la France, a annoncé ce mardi la garde civile espagnole. Vingt personnes ont été arrêtées.

L'opération coordonnée par Europol a permis 20 arrestations, dont 18 en Espagne, une en Roumanie et une au Portugal, selon le communiqué de la garde civile. Les treize Roumaines ont été «libérées» par les agents, «alors qu'elles étaient exploitées sexuellement dans des conditions d'extrême précarité» sur la voie publique à La Jonquera, une commune connue pour abriter un très grand nombre de maisons de passe, fréquentées notamment par des Français.

«Situation de quasi-esclavage»

«Plusieurs 'trafiquants' exploitaient leur propre femme, pendant des journées qui pouvaient durer jusqu'à 14 heures», a souligné la Garde civile. Le dirigeant présumé de l'organisation, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen, alors qu'il avait fui à l'étranger, a fini par se rendre à la justice en Catalogne et a été écroué.

L'organisation démantelée aurait exploité une quarantaine de femmes d'origine roumaine en Espagne et en Roumanie, mais aussi au Portugal, en Allemagne, en France et en Italie, selon la garde civile. L'enquête avait débuté en février 2018, sur plainte d'une victime ayant dénoncé «la situation de quasi-esclavage qu'elle vivait en étant forcée d'exercer la prostitution».

«Loverboy»

Les dénonciations de la part des prostituées exploitées par ces réseaux sont rares car elles craignent énormément les représailles sur leurs familles dans leur pays d'origine. Les enquêteurs ont constaté que ce réseau utilisait la méthode dite du «Loverboy», quand un homme commence par séduire une compatriote jusqu'à ce qu'elle tombe amoureuse et croit à la promesse d'une vie meilleure en Espagne.

Les bénéfices obtenus par ce réseau de traite étaient envoyés en Roumanie et investis principalement dans l'immobilier.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • j-pierre le 21.05.2019 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait rouvrir quelques mines et y faire travailler toute cette racaille sans les faire remonter un bon moment pour les éloigner de toute opportunité d'exploiter leurs semblables.

  • léa le 22.05.2019 01:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit Jp !!!

  • Luxo le 22.05.2019 21:10 Report dénoncer ce commentaire

    Et jamais on pénalise les clients?

Les derniers commentaires

  • Luxo le 22.05.2019 21:10 Report dénoncer ce commentaire

    Et jamais on pénalise les clients?

  • léa le 22.05.2019 01:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit Jp !!!

  • j-pierre le 21.05.2019 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait rouvrir quelques mines et y faire travailler toute cette racaille sans les faire remonter un bon moment pour les éloigner de toute opportunité d'exploiter leurs semblables.

    • bravo le 22.05.2019 08:09 Report dénoncer ce commentaire

      excellente idée