En Grande-Bretagne

30 avril 2019 12:10; Act: 30.04.2019 12:34 Print

Deux arrestations en lien avec une photo de Sala

La police britannique a arrêté deux personnes, soupçonnées d'avoir diffusé sur les réseaux sociaux une photo prise à la morgue du footballeur argentin Emiliano Sala.

storybild

Ils ont été arrêtés le 18 février, mais l'annonce a été faite lundi soir. (photo: Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Une femme de 48 ans et un homme de 62 ans, originaires du Wiltshire (centre de l'Angleterre), sont soupçonnés d'accès non autorisé à du matériel informatique. Ils ont été arrêtés le 18 février, mais l'annonce a été faite lundi soir, au lendemain de la publication d'un article dans le Sunday Mirror révélant l'information. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire. «Un ensemble de preuves a été envoyé la semaine dernière au CPS (NDLR: le service en charge des poursuites pénales au Royaume-Uni), pour déterminer si des poursuites doivent être engagées», a souligné la police du Wiltshire.

L'autopsie du corps d'Emiliano Sala avait été effectuée le 7 février. La police avait appris la diffusion sur Twitter d'une photo présumée de l'autopsie le 13 février, et avait lancé une enquête. «L'image a été rapidement supprimée par Twitter mais malheureusement elle avait déjà largement circulé sur différents réseaux sociaux à ce moment-là», a-t-elle souligné. «J'exhorte les gens à cesser de partager l'image, qui accentue la détresse de la famille et des amis d'Emiliano», a déclaré l'inspectrice Gemma Vinton.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mr Crabs le 30.04.2019 12:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours aucun mot du pilot, on parle ici d un joueur que personne connaît.

  • Frage le 30.04.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce que c'est interdit de prendre des photos dans une morgue et est il interdit de publier ces photos? C'est très immoral, c'est dégoutant, écœurant, répugnant et abjecte: En outre c'est un signe de non respect enver le mort et sa famille, mais est ce interdit?

  • cocou le 30.04.2019 15:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mr crabs, ne faites pas une généralité si vous ne connaissez pas le football

Les derniers commentaires

  • cocou le 30.04.2019 15:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mr crabs, ne faites pas une généralité si vous ne connaissez pas le football

  • Mr Crabs le 30.04.2019 12:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours aucun mot du pilot, on parle ici d un joueur que personne connaît.

    • Hidan le 30.04.2019 14:06 Report dénoncer ce commentaire

      D'un joueur que vous ne connaissez pas, surtout. Le pilote, si hors du cockpit, n'aura jamais la possibilité d'être retrouvé malheureusement. Le courant, les différents animaux marins, etc...

  • Frage le 30.04.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce que c'est interdit de prendre des photos dans une morgue et est il interdit de publier ces photos? C'est très immoral, c'est dégoutant, écœurant, répugnant et abjecte: En outre c'est un signe de non respect enver le mort et sa famille, mais est ce interdit?

    • lolll le 30.04.2019 13:37 Report dénoncer ce commentaire

      Je pense que si l'autopsie n'est pas ouverte au public, tu peux difficilement faire circuler des photos legalement. Il ne sagit pas du moment ou le corps est exposé à la famille...