Espagne

12 septembre 2019 06:59; Act: 12.09.2019 09:47 Print

Deux tornades aux abords des côtes majorquaines

Mardi, une violente tempête a secoué les îles Baléares entraînant plusieurs inondations.

Sur ce sujet
Une faute?

L'alerte météo qui annonçait une violente tempête à Majorque, mardi, était de rigueur. En effet, deux tornades se sont formées simultanément sur la mer offrant un spectacle impressionnant et peu commun. Plusieurs témoins ont capturé la scène avant de la relayer sur les réseaux sociaux.

Les violents orages ont également provoqué plusieurs inondations sur les îles Baléares, au point de forcer les autorités de certaines régions à interdire les activités en plein air. Le sud de l'île a notamment été frappé par des chutes de grêlons, dont certains atteignaient la taille d'une balle de ping-pong.

(L'essentiel/utes)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pedro le 12.09.2019 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ce phénomème est habituel a Majorque en septembre et octobre. On l,appelle la « gota fria » et ces mini tornades appellées « cap de fiblo » par les Majorquins ne sont pas rares pendant les orages forts et les tempêtes. Je vis a Majorque environs 6 mois par an et je vois ces « tornades » sur la mer plusieurs fois par an. En touchant la terre elles perdent leur force en quelques mètres et causent très rarement des dégâts

  • Storm Chaser le 12.09.2019 12:43 Report dénoncer ce commentaire

    Il s’agit de trombes marines et non de tornades à proprement parler. Le mécanisme de fonctionnement n’est pas le même et leur intensité est faible. Mais si elles touchent le littoral elles peuvent tout de même occasionner quelques dégâts. Ceci dit, cela n’enlève rien à ce spectacle de toute beauté!

  • Appelons un chat, un chat le 12.09.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Ce ne sont pas des tornades, mais des trombes marines!

Les derniers commentaires

  • Storm Chaser le 12.09.2019 12:43 Report dénoncer ce commentaire

    Il s’agit de trombes marines et non de tornades à proprement parler. Le mécanisme de fonctionnement n’est pas le même et leur intensité est faible. Mais si elles touchent le littoral elles peuvent tout de même occasionner quelques dégâts. Ceci dit, cela n’enlève rien à ce spectacle de toute beauté!

  • Appelons un chat, un chat le 12.09.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Ce ne sont pas des tornades, mais des trombes marines!

  • Pablo le 12.09.2019 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas d'accord avec Pedro car j'habite Majorque depuis 12 ans et avant le réchauffement climatique, on ne voyait jamais ça ou beaucoup moins et moins souvent !!!

    • Pedro le 12.09.2019 20:19 Report dénoncer ce commentaire

      @Pablo: arrêtez votre baratin. J’ai vécu a Majorque entre 1961 et 1982 et le temps était pareil pendant ces années là. Ensuite, j’y habite depuis 2000 en moyenne 6 mois par an. Sachez que le réchauffement climatique est un fait, mais il faut arrêter de trop dramatiser. La problématique du plastique dans la nature est bien plus importante et néfaste pour la planète que quelques orages et mini tornades existant sur l’île depuis la nuit des temps.

    • Vert de vert le 12.09.2019 23:08 Report dénoncer ce commentaire

      Malheureusement, ces tornades marines sont appelées à gagner en puissance au fil des ans. Leur énergie vient d'un différentiel de température qui va continuer à croître, comme ceux des ouragans des côtes américaines et les typhons des côtes asiatiques. La science est claire là dessus et l'expérience pratique de ces dernières années le confirme.

    • Storm Chaser le 13.09.2019 01:39 Report dénoncer ce commentaire

      Pourtant moi j'habite à Majorque depuis ma naissance en 1917 et je n'ai jamais rien vu de tel !!!

  • the end is near le 12.09.2019 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    Petit à petit la fin approche, nous avons abusé de la terre et de ses ressources, et maintenance la terre nous envoie l'addition à la tronche.....

  • Pedro le 12.09.2019 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ce phénomème est habituel a Majorque en septembre et octobre. On l,appelle la « gota fria » et ces mini tornades appellées « cap de fiblo » par les Majorquins ne sont pas rares pendant les orages forts et les tempêtes. Je vis a Majorque environs 6 mois par an et je vois ces « tornades » sur la mer plusieurs fois par an. En touchant la terre elles perdent leur force en quelques mètres et causent très rarement des dégâts