Eurogroupe

20 janvier 2013 20:18; Act: 21.01.2013 12:10 Print

Dijsselbloem sera désigné par consensus

La candidature du Néerlandais Jeroen Dijsselbloem à la tête de l'Eurogroupe, pour succéder à Jean-Claude Juncker, devrait être acceptée par consensus lundi, a indiqué dimanche, Pierre Moscovici.

Sur ce sujet
Une faute?

Cette candidature «devrait être acceptée par consensus demain», a affirmé M. Moscovici, ministre de l'Économie français, interrogé lors de l'émission Internationales proposée par RFI-TV5-Le Monde. Lors de la première réunion de l'Eurogroupe en 2013 lundi, le Premier ministre luxembourgeois, Jean-Claude Juncker, 58 ans, passera le flambeau, sauf surprise, à un quasi-inconnu, le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem, 46 ans, ministre des Finances de son pays depuis à peine deux mois et seul candidat au poste de chef de file des ministres des Finances de la zone euro. M. Moscovici a dit n'avoir jamais été candidat à cette fonction, même si son nom a pu être cité. «Il n'y a jamais eu de candidature française», a-t-il martelé.

«C'est une tâche extraordinairement lourde et je pense qu'elle doit vraiment être faite complètement», selon lui. Interrogé sur le probable futur patron de l'Eurogroupe, M. Moscovici a affirmé que c'était «la moindre des choses (...) qu'il nous dise ce qu'il veut, ce qu'il pense», notamment sur trois dossiers prioritaires selon lui à savoir l'union bancaire, l'équilibre entre déficit et croissance, ainsi que le fait de garantir l'intégrité de la zone euro. «Ce que j'attends, c'est qu'on garde une vision inspirée, qu'on n'ait pas une vision restrictive, que ce ne soit pas une Europe triple A ou une Europe du nord contre une Europe du sud», a prévenu M. Moscovici.

«Il ne s'agit pas de donner un chèque en blanc ni de se méfier de M. Dijsselbloem qui d'ailleurs est un social-démocrate avec lequel je me sens assez en phase», a-t-il ajouté. Au total, «je pense qu'il faut rester dans la continuité de ce qu'a fait Jean-Claude Juncker», selon le ministre français. «Il connaît bien et la France et l'Allemagne. Il a toujours veillé à ce qu'il y ait cet équilibre» dans la région, a précisé M. Moscovici, à propos de M. Juncker, qui tire sa révérence après huit ans à la tête de l'Eurogroupe, dont la moitié passée à défendre l'existence même de la zone euro, menacée d'implosion par la crise.

(L'essentiel Online/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • TIDGI le 20.01.2013 22:08 Report dénoncer ce commentaire

    Vive la politique du petit copain qui prime..........

Les derniers commentaires

  • TIDGI le 20.01.2013 22:08 Report dénoncer ce commentaire

    Vive la politique du petit copain qui prime..........

    • Berthe Auxgrandspieds le 21.01.2013 08:39 Report dénoncer ce commentaire

      Déjà c'est pas Moscovici ! Ouf