«Megxit»

02 mars 2020 22:28; Act: 03.03.2020 17:01 Print

Disney a poliment envoyé promener Meghan Markle

La femme du prince Harry rêvait de jouer une superhéroïne dans un Marvel. Le géant du divertissement, qui la juge trop controversée, lui a fait savoir que cela n'arriverait pas.

Sur ce sujet
Une faute?

La vie post-royauté pourrait bien être plus compliquée que prévu pour Meghan Markle. Après son départ fracassant du Royaume-Uni au bras de son époux Harry, il se murmure que l'Américaine aurait aimé reprendre sa carrière d'actrice. Une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux en janvier montrait d'ailleurs le duc de Sussex proposer les services de sa femme à Bob Iger, qui était alors le patron des studios Disney.

S'il y a bien un projet de voix-off, il semble que Meghan Markle soit encore bien loin de décrocher le grand rôle dont elle rêve. En tout cas, pas chez le géant du divertissement. Selon le «Mail on Sunday», la firme américaine a gentiment annoncé à la trentenaire qu'elle se passerait de ses services. «Meghan a plus besoin de Disney que Disney de Meghan. C'est une figure controversée», a déclaré un directeur de film, s'exprimant sous couvert d'anonymat.

«Elle ne peut pas porter un film en tant qu'actrice»

L'ex-actrice, qui se voyait bien jouer une superhéroïne dans un Marvel, va devoir revoir ses ambitions à la baisse. «Elle ne peut pas porter un film en tant qu'actrice. Les gens ne pourront pas faire abstraction du fait qu'elle est Meghan Markle», estime une source proche de l'agent américain de la trentenaire citée par le «Mirror». «Disponible et ouverte aux meilleures offres, Meghan prévoit une série de réunions à Hollywood», poursuit cette source.

D'ailleurs, l'Américaine et son époux prévoient de s'installer à Malibu, non loin de la maman de l'ex-comédienne et surtout... près de Hollywood. L'épouse de Harry pourrait en outre faire sa première apparition publique depuis le «Megxit» au Met Gala, un rendez-vous très hollywoodien, placé sous le signe de la mode.

(L'essentiel/joc)