Arrestation en Belgique

10 septembre 2018 13:04; Act: 10.09.2018 13:40 Print

Elle appelait à un attentat lors de la fête des Diables

Une Belge de 25 ans a été inculpée et incarcérée début août, soupçonnée d'avoir incité à commettre un attentat à Bruxelles à l'occasion d'une fête en l'honneur des Diables rouges.

storybild

Environ 40 000 personnes avaient salué les Diables ce jour-là dans le centre de Bruxelles. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Cette jeune Belge, «Yousra B. S.», proche de la mouvance jihadiste, est soupçonnée d'avoir lancé un appel via la messagerie Telegram invitant à s'en prendre aux supporters des Diables rouges, le 15 juillet sur la Grand-Place de Bruxelles, à l'occasion du retour triomphal de l'équipe qui venait de se classer troisième du Mondial en Russie. La jeune femme a été inculpée pour «incitation à commettre une infraction terroriste», puis placée en détention, a précisé Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet fédéral, soulignant que l'intéressée niait les faits.

Selon le quotidien belge la Dernière Heure, qui a révélé l'information, sa publication sur Telegram était «une simple photo de supporters (...) accompagnée d'un message explicite incitant à commettre un attentat» ce jour-là. Cette jeune femme, également soupçonnée de participation aux activités d'un groupe terroriste, avait déjà été incarcérée en Belgique après son arrestation en Syrie, où elle tentait de rejoindre des combattants jihadistes, a ajouté M. Van Der Sypt. Elle a tenté plusieurs fois de rejoindre une zone de combat, selon le magistrat, et avait été libérée de prison «début juin».

L'équipe belge de football, battue en demi-finale par la France, a fini troisième du Mondial 2018, sa meilleure performance dans une Coupe du monde. C'est le 15 juillet, au lendemain du match pour la 3e place (gagné contre l'Angleterre), que les joueurs et l'encadrement avaient été accueillis à Bruxelles dans une immense liesse populaire. Quelque 40 000 personnes les avaient applaudis dans le centre de la capitale pour cette journée de fête, dont le point d'orgue était leur apparition au balcon de l'Hôtel de ville sur la Grand-Place.

(L'essentiel/afp)