Au Monténégro

14 décembre 2018 16:26; Act: 14.12.2018 16:58 Print

Elle risque la prison pour avoir nourri des chiens

Une militante des droits des animaux risque la prison au Monténégro, faute de pouvoir payer une amende que lui a infligée la justice pour avoir nourri des chiens errants.

storybild

Âgée de 60 ans, une dame a été condamnée à payer une amende de 150 euros pour avoir laissé des bols de nourriture pour chiens et d'eau dans les rues de Pljevlja. Puisqu'elle ne peut pas payer, elle risque la prison. (photo: Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Indira Lajko, sage-femme dans un hôpital âgée de 60 ans, a été condamnée à payer une amende de 150 euros pour avoir laissé des bols de nourriture pour chiens et d'eau dans les rues de Pljevlja, dans le nord du Monténégro, comme elle le fait depuis 20 ans, selon son témoignage recueilli par l'AFP. Cette somme représente 40% de son salaire et elle n'est pas en mesure de s'en acquitter. Or, la loi monténégrine prévoit que quiconque ne paie pas ses amendes est placé en détention.

Le jugement a été fixé le 29 décembre comme date limite. «La moitié de mon salaire part dans des prêts que j'ai contractés pour payer des amendes prononcées par des tribunaux locaux parce que je prends soin des chiens errants», explique cette femme qui a fondé une association, «Droit à la vie». Les chiens errants sont un problème endémique dans les pays des Balkans.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jacquou le 14.12.2018 17:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle honte. Cette femme est une sainte qui aide des êtres sans défense...

  • Luxo le 14.12.2018 17:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ou pouvons nous faire le virement ?

  • zakopianski le 14.12.2018 17:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que je peux payer son amende.

Les derniers commentaires

  • Vlad le chocolat le 15.12.2018 12:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez TOUS raison, les amis...chacun un peu en fait. Pour avoir vécu, en Serbie, pendant des années, je peux vous dire que le problème est complexe, d'un côté des bonnes âmes, et de l'autre un manque de moyens pour stériliser et contrôler les populations canines errantes. Une chose est sûre, on finit par s'y habituer. Mais ce n'est pas une raison pour ne rien faire.

  • raisonvero le 15.12.2018 11:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo à cette dame,voilà un exemple pour certains humains, ????

  • Elaine le 15.12.2018 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    D'abord allez vivre dans une ville ou vous n'osez pas sortir avec vos enfants car les meutes de chiens errants (par 15-20) y font la loi. Moi j'ai vecu dans une telle ville, mordue 3 fois (hopital, vaccin anti rage etc.) juste parce que j'osais revenir a la maison. Facile de dire depuis le Luxembourg que les chiens errants n'ont rien d'agressif, peit rappel> a Luxembourg il n'y a pas de chiens errants. Donc allez vivre quelques mois dans une telle ville et on reparle apres.

  • pralin le 15.12.2018 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi aussi Amélie , je veux bien l'aider , pauvres bêtes et le bon cœur de cette dame qui hélas ne peux pas les aider davantage

  • Amelie le 15.12.2018 07:29 Report dénoncer ce commentaire

    Moi aussi je voudrais l aider. Aidez-nous svp L Essentiel à trouver son adresse et son e mail et celle de son association ! Merci beaucoup

    • marcel le 15.12.2018 11:54 Report dénoncer ce commentaire

      BRAVO. Mais j'estime que c'est au gouvernement a prendre en charge ces malheureux animaux laissés à l'abandon. Il faut aussi stériliser les mâles et /ou les femelles.