En Allemagne

11 juin 2019 08:57; Act: 11.06.2019 10:16 Print

Et si un écologiste remplaçait Angela Merkel?

Avec un score de 20,5% aux Européennes, le parti des Verts connaît une remontée fulgurante en Allemagne, talonnant de près le parti conservateur.

storybild

La CDU d'Angela Merkel a réalisé son plus mauvais résultat aux européennes de fin mai.

Sur ce sujet
Une faute?

Un écologiste pour succéder à la chancelière allemande Angela Merkel? Incongrue il y a quelques mois, la question se pose désormais face à l'ascension du mouvement écologiste aux élections européennes et au déclin des partis traditionnels. Jamais le parti des Verts n'a été aussi populaire en Allemagne. Avec un score de 20,5% aux élections européennes à la fin mai, il a pris la deuxième place devant le partenaire de la chancelière au gouvernement, le parti social-démocrate (SPD) en pleine déshérence.

Depuis, plusieurs sondages ont donné «die Grünen» talonnant le parti conservateur (CDU) d'Angela Merkel, et même à deux reprises le dépassant. Dans une enquête d'opinion réalisée auprès de quelque 2 500 personnes par l'institut Forsa au début juin pour les télévisions RTL/n-tv et rendue publique samedi, ils sont crédités de 27% des intentions de vote, soit trois points devant la CDU.

Il s'agit d'un engouement sans précédent pour ce petit parti de seulement 80 000 membres, quand le nombre de ceux des deux grandes formations du pays dépasse les 400 000. Avec le réchauffement climatique plus que jamais au cœur des préoccupations, en grande partie grâce aux jeunes manifestants de «Fridays for future», «les Verts ont quelque chose que les autres partis ont perdu: une image et un positionnement clairs», estime le journal régional Rhein-Zeitung.

Pour beaucoup, la question aujourd'hui est moins de savoir si un Vert accédera à la tête du gouvernement de la première économie européenne que de déterminer lequel de ses deux dirigeants, Robert Habeck ou Annalena Baerbock, l'obtiendra. Robert Habeck, avec son éternelle barbe de trois jours et son sourire charmeur, dispute depuis des mois à la chancelière la place de responsable politique le plus populaire du pays. Omniprésent dans les émissions télévisées, ce docteur en philosophie de 49 ans a récemment fait la couverture de l'hebdomadaire Stern, qui posait la question: «Notre prochain chancelier?».

Le quotidien conservateur Die Welt mise quant à lui sur sa jeune et éloquente collègue Annalena Baerbock, 38 ans, malgré une popularité moindre. «Si les misères de la CDU et du SPD continuent, les Verts pourraient finir par fournir le prochain chancelier et se décideront pour des raisons féministes en faveur de Mme Baerbock», parie le journal, soulignant aussi ses compétences en économie, domaine qui n'a jamais été considéré comme un point fort des écologistes.

(L'essentiel/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Russe le 11.06.2019 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pareil, comme le Suisse, je ne veux pas y croire...

  • Le Suisse le 11.06.2019 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    Alors là on est bon pour laisser sa voiture à la frontière et continuer à vélo pour les courses à Trèves ...

  • baboun le 11.06.2019 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'industrie automobile allemande a du mourron à se faire. Dans le toit ouvrant de ma A8 j'ai un panneau solaire juste suffisant pour la ventilation à l'arrêt.

Les derniers commentaires

  • baboun le 11.06.2019 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'industrie automobile allemande a du mourron à se faire. Dans le toit ouvrant de ma A8 j'ai un panneau solaire juste suffisant pour la ventilation à l'arrêt.

  • Le Français le 11.06.2019 11:25 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que les cylindrée des moteurs allemands feront en sorte que l'écologie ne passe pas en Allemagne...

    • Terry le 11.06.2019 12:19 Report dénoncer ce commentaire

      Sauf que l'industrie automobile allemande se dirige à grands pas ou plutôt à grands tours de roues vers l'électrique...

    • jojo le 11.06.2019 13:38 Report dénoncer ce commentaire

      Et on alimente comment ces véhicules électriques ? Par les centrales charbon, celles parmi les plus gros pollueurs européens ? C'est pas les éoliennes et autres panneaux photovoltaïques qui pourront subvenir à tous les véhicules électriques CQFD

  • Le Russe le 11.06.2019 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pareil, comme le Suisse, je ne veux pas y croire...

  • Le Suisse le 11.06.2019 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    Alors là on est bon pour laisser sa voiture à la frontière et continuer à vélo pour les courses à Trèves ...