Union européenne

20 mars 2019 12:19; Act: 20.03.2019 13:10 Print

Google condamné à une amende de 1,5 milliard

La Commission européenne a infligé mercredi une amende de 1,49 milliard d'euros au géant américain de l'Internet pour abus de position dominante.

storybild

Google aurait abusé de sa position dominante en matière de publicité en ligne. (photo: AFP/Karen Bleier)

Sur ce sujet
Une faute?

La Commission européenne a infligé mercredi une nouvelle amende au géant américain de l'Internet, Google, l'accusant une fois de plus d'abuser de sa position dominante, cette fois-ci dans une affaire concernant sa régie publicitaire AdSense. Cette sanction financière de 1,49 milliard d'euros est la troisième décidée en moins de deux ans par l'exécutif européen, gardien de la concurrence en Europe. Elle est toutefois bien moins élevée que les deux premières.

Dans ce cas précis, concernant AdSense, la Commission reproche à Google d'avoir imposé un certain nombre de clauses restrictives dans les contrats passés avec des sites web tiers (tels des détaillants en lignes ou des journaux), empêchant ainsi ses concurrents de placer leurs publicités contextuelles sur ces sites. «Ces pratiques sont illégales au regard des règles de l'Union européenne en matière de pratiques anticoncurrentielles», a déclaré la commissaire européenne chargée de la Concurrence, Margrethe Vestager. «Du fait de ce comportement qui a perduré pendant plus de 10 ans, les autres sociétés se sont vu refuser la possibilité d'affronter la concurrence sur la base de leurs mérites et les consommateurs ont été privés des avantages de la concurrence», a-t-elle détaillé.

En juillet 2018, le groupe de Mountain View avait été sommé de payer 4,34 milliards d'euros, un record dans l'histoire de la concurrence européenne, pour avoir abusé de la position dominante d'Android, son système gratuit d'exploitation pour smartphone, afin d'asseoir la suprématie de son service de recherche en ligne. Et un an auparavant, le 27 juin 2017, c'était une amende de 2,42 milliards d'euros pour avoir abusé de sa position dominante dans la recherche en ligne en favorisant son comparateur de prix «Google Shopping» au détriment de services concurrents. Google a fait appel de ces deux décisions devant la Cour européenne de justice à Luxembourg.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ladeux le 20.03.2019 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    26,91 milliards d'euros) contre 12,67 milliards de dollars (11,09 milliards d'euros) l'année précédente. . Donc, cela ne va pas du tout leur faire mal

  • Lepenseur57 le 20.03.2019 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas la position dominante qu'il faut condamner mais l'évasion fiscale et les pays qui la pratique

  • Albert le 20.03.2019 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Ca reste peu par rapport aux "amendes" infligées par les USA aux entreprises européennes. En parallèle, on peut constater que les multiples administrations, autorités et agences US peuvent négocier des accords financiers avec les entreprises pour obtenir des paiements en échange d'un abandon des poursuites. En Europe, le cadre légal est beaucoup plus restrictif; il est urgent de le faire évoluer.

Les derniers commentaires

  • Rose le 20.03.2019 21:46 Report dénoncer ce commentaire

    Comme ils ne paient pas (encore) d'impôts sur leurs revenus européens, en bon GAFA... En plus, le motif me semble correct.

  • la blague le 20.03.2019 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'évasion est une vaste blague, l'optimisation fiscale est une réalité et légale !!!!!!!!!!

  • Schtr0umpf Gr0gn0n le 20.03.2019 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...argent facile.

  • ladeux le 20.03.2019 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    26,91 milliards d'euros) contre 12,67 milliards de dollars (11,09 milliards d'euros) l'année précédente. . Donc, cela ne va pas du tout leur faire mal

  • Le Suisse le 20.03.2019 15:38 Report dénoncer ce commentaire

    Bien vu.