Royaume-Uni

17 septembre 2019 14:47; Act: 17.09.2019 16:15 Print

Harcelée, une policière héroïque quitte Twitter

Une jeune représentante des forces de l'ordre impliquée dans un sauvetage dramatique a été contrainte de quitter le réseau social: les commentaires sexistes pleuvaient.

Sur ce sujet
Une faute?

«Ma journée de travail d'hier a été la pire de toutes. Je vois peu de choses qui pourraient être pires que celle-là à l'avenir». Policière dans le Grand Manchester, Jessica Voiels était l'une des premières à arriver sur les lieux d'un effroyable drame, mercredi: un jeune homme de 22 ans venait de jeter son fils de 11 mois depuis un pont. «Elle a sauté dans la rivière pour essayer de sauver le bébé. C'est affreux», a raconté la mère de la policière au Daily Mail.

Un porte-parole de la police du Grand Manchester a démenti la version de Julie McCormick, assurant qu'aucun représentant des forces de l'ordre ne s'était jeté à l'eau. Des pompiers auraient finalement secouru l'enfant, qui a succombé à l'hôpital. Quoi qu'il en soit, sur les réseaux sociaux, de nombreux amis et collègues de Jessica lui ont fait part de leur soutien. «Beaucoup de policiers ne vivront jamais cela en 30 ans. Fier de vous», a par exemple tweeté l'un de ses supérieurs.

«Elle peut venir m'arrêter tout de suite»

Mais parmi les messages solidaires et admiratifs, de nombreux commentaires sexistes et complètement déplacés sont apparus. Tout a commencé lorsqu'un internaute a rendu hommage à Jessica, photo à l'appui. «Elle peut venir m'arrêter tout de suite si elle veut», a-t-il ajouté. «Je parie qu'il y en a plein qui proposent de se faire arrêter quand elle est dans le coin», a commenté un autre utilisateur. «Hé bien, si on me sort d'une rivière et que j'ai besoin d'un bouche à bouche, alors Manchester est l'endroit idéal pour ça», peut-on encore lire.

Plusieurs internautes ont pris la défense de la policière, soulignant que sa bravoure était bien plus importante que son apparence physique. «C'est quoi le problème de tout le monde? Une jolie fille ne peut pas être policière? Son apparence physique est-elle vraiment importante? Ce qu'elle a fait est incroyable», a notamment réagi une internaute. Le mal était fait: Jessica a été contrainte de supprimer son compte Twitter pour avoir la paix et se remettre de son traumatisme. L'homme qui a jeté son fils dans la rivière a lui été mis en examen pour meurtre.

(L'essentiel/joc)