Au Portugal

04 mai 2017 07:14; Act: 04.05.2017 12:13 Print

Hommage dix ans après la disparition de Maddie

Dix ans après sa disparition, la mémoire de la petite Maddie a été honorée mercredi, lors d'une cérémonie à Praia da Luz, au Portugal.

storybild

La cérémonie a été menée par le pasteur anglican canadien Haynes Hubbard, qui avait officié à l'église de Praia da Luz au moment de la disparition de la petite Maddie. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Dix ans jour pour jour après la mystérieuse disparition de la fillette britannique Madeleine McCann, un service religieux en sa mémoire s'est tenu mercredi soir, à l'église de Praia da Luz, dans le sud du Portugal, marqué par l'absence de ses parents. Le 3 mai 2007, la petite Maddie, alors âgée de près de quatre ans, disparaissait de sa chambre située dans un complexe hôtelier de cette station balnéaire, pendant que ses parents dînaient avec des amis au restaurant voisin.

«C'est une histoire très triste et nous espérons tous en voir la fin. Nos pensées vont vers la famille et vers Madeleine», a déclaré, émue, une touriste anglaise, Tracy, 42 ans, venue assister à la cérémonie. Une autre touriste britannique, Roney, 48 ans, a jugé «très important de maintenir vivant le nom de Madeleine et d'honorer une petite fille qui n'est jamais rentrée chez elle». Toutes deux avaient procédé auparavant sur une falaise surplombant la mer à un lâcher de ballons roses sur lesquels on pouvait lire «Madeleine, on pense à toi» ou encore «on ne t'oubliera jamais».

Les parents en Angleterre

L'office religieux réunissait une cinquantaine d'anglicans et de catholiques dans cette petite église blanchie à la chaux où les parents de la fillette, Kate et Gerry McCann, avaient coutume de se recueillir après le drame. La cérémonie, à l'issue de laquelle les fidèles sortaient tous munis d'une bougie, a été menée par le pasteur anglican canadien Haynes Hubbard, qui avait officié à l'église de Praia da Luz, au moment de la disparition de la petite Maddie.

Un père de famille anglais, James, 43 ans, accompagné de sa petite fille blonde, se recueillait devant une photo de Maddie entourée de fleurs disposées par terre à l'entrée de l'église. «Je voulais juste lui montrer ce qui s'est passé il y a dix ans», dit-il. Les McCann ont confié dimanche à la BBC avoir toujours «l'espoir» de retrouver vivante leur fille, dont le portrait a fait le tour du monde. Absents de la cérémonie au Portugal, ils ont assisté mercredi à un office religieux à l'église de Rothley, bourgade du centre de l'Angleterre, où ils résident.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • incompréhensible le 04.05.2017 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi ce que je comprend toujours pas c'est comment des parents peuvent aller bouffer au resto en laissant seule une gosse de 4 ans dans une chambre d'hôtel.

  • IoouT le 04.05.2017 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    du blah blah ... c'est les parents qui l'ont tuée ... certainement par accident.

  • tinkerbell88 le 04.05.2017 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout a fait d'accord. quand on part en vacances avec des enfants on sait qu'il faut se priver de certaines choses.

Les derniers commentaires

  • tinkerbell88 le 04.05.2017 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout a fait d'accord. quand on part en vacances avec des enfants on sait qu'il faut se priver de certaines choses.

  • incompréhensible le 04.05.2017 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi ce que je comprend toujours pas c'est comment des parents peuvent aller bouffer au resto en laissant seule une gosse de 4 ans dans une chambre d'hôtel.

    • annie le 04.05.2017 13:39 Report dénoncer ce commentaire

      et bien ça été aussi ma première pensée à la lecture de l'article.........

  • IoouT le 04.05.2017 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    du blah blah ... c'est les parents qui l'ont tuée ... certainement par accident.

    • menteur le 04.05.2017 12:30 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez des preuves de ce que vous dites? Sinon c'est de la Calomnie

    • sandra le 04.05.2017 16:30 Report dénoncer ce commentaire

      les parents ont avoués lui avoir donner un médicaments soi-dissant pour dormir toute la nuit, alors....

    • basta ya le 04.05.2017 17:33 Report dénoncer ce commentaire

      Il y en a qui n'ont pas peur d'affirmer n'importe quoi, y compris les accusations les plus abjectes ! C'est vraiment ignoble !