En Allemagne

25 mars 2020 10:16; Act: 25.03.2020 10:27 Print

Huit néonazis jugés pour des projets d'attentats

Le groupuscule d'extrême droite «Révolution Chemnitz» a été condamné à des peines allant jusqu'à 5 ans et demi de prison pour leurs sombres projets.

storybild

Photo d'illustration.

Sur ce sujet
Une faute?

Huit néonazis, accusés d'avoir planifié des attentats en Allemagne, ont été condamnés mardi par le tribunal de Dresde, à des peines allant de deux à cinq ans et demi de prison. Tous ces hommes, âgés de 22 à 32 ans et qui s'étaient regroupés au sein du groupuscule «Révolution Chemnitz», ont été condamnés pour «appartenance à une organisation terroriste», a indiqué une porte-parole du tribunal. Cinq des accusés ont également été condamnés pour «atteinte à l'ordre public».

Le tribunal de Dresde, ville de l'ex-RDA située en Saxe, région considérée comme un bastion de l'extrême droite, a ainsi suivi les réquisitoires du parquet, qui a reproché aux accusés d'avoir des «opinions ouvertement nationales-socialistes». «Les accusés échangeaient des messages dans un groupe de discussion pour commettre des crimes et se procurer des armes, et avaient tenté de renverser l'ordre démocratique fondamental de la République fédérale en acceptant de tuer des gens», a poursuivi la porte-parole.

Hooligans, néonazis et skinheads

Ils avaient notamment planifié des attaques contre des étrangers et des personnalités politiques et entamé des démarches pour se procurer des armes semi-automatiques. L'avocat de la défense, Marcel Börger, avait, lui, demandé des acquittements ou des peines plus légères, balayant les accusations pour association terroriste.

Les suspects appartiennent depuis de nombreuses années à la scène des hooligans, néonazis et skinheads de Chemnitz, également en Saxe, théâtre fin août 2018 de dérapages antimigrants dont des «chasses aux étrangers» dans les rues, après le meurtre présumé d'un Allemand, par l'un d'entre eux.

(L'essentiel/nxp/ats)