En Suisse

03 juin 2020 07:08; Act: 03.06.2020 11:36 Print

Il fait les courses avec sa kalach' dans le dos

Un homme, portant un vrai fusil sur le dos, a été aperçu dans un supermarché, samedi en Suisse. Provoquant une importante intervention de police.

storybild

Il s’agissait d’une vraie kalachnikov. Mais elle n’était pas chargée et l’homme n’avait pas de munitions.

Sur ce sujet
Une faute?

Une scène surréaliste s’est jouée, samedi, à Aarburg en Suisse. Un homme armé est allé faire ses courses dans un supermarché comme si de rien n’était. Selon «Tele M1», il portait dans son dos une vraie kalachnikov. Un client a immédiatement alerté les forces de l’ordre. Rapidement sur place, les agents – déployés en nombre – ont interpellé l’individu.

Le porte-parole de la police confirme: «Il s’agissait en effet d’une vraie kalachnikov. Mais elle n’était pas chargée et l’homme n’avait pas de munitions. Il a acheté le fusil de manière légale et sans arrière-pensée criminelle. La perquisition de son domicile n’a rien révélé d’anormal».

Permis de port d’armes

Malgré tout, l’affaire se retrouve désormais entre les mains du ministère public. L’homme risque une condamnation pour violation de la loi sur les armes. En Suisse, il est interdit de porter une arme sans autorisation émise par les cantons. Sur son site, Fedpol écrit: «Si vous souhaitez porter une arme dans un lieu accessible au public, vous devez requérir un permis de port d'armes auprès de l'autorité cantonale compétente. Ce permis est valable dans toute la Suisse et le titulaire doit l'avoir sur lui en permanence».

Le permis en question n'est accordé «que si le demandeur peut prouver qu'il a besoin de porter une arme, par exemple parce qu'il est préposé à la sécurité d'une entreprise, ou pour se protéger ou pour protéger des tiers ou des choses contre un danger tangible». Le demandeur doit en outre passer un examen attestant qu'il est capable de manier une arme et qu'il connaît les dispositions légales en matière d'utilisation d'armes.

(L'essentiel/ob)