Royaume-Uni

06 septembre 2018 13:30; Act: 06.09.2018 13:43 Print

Il meurt entre son mariage et la nuit de noces

Quelques heures après son mariage, un Britannique de 37 ans a été retrouvé inanimé dans sa chambre d'hôtel. C'est son épouse qui a fait la triste découverte.

storybild

Clare et Danny venaient de se marier quand le drame les a frappés. (photo: Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

Le vendredi 17 août devait rester dans les souvenirs de Clare comme l'un des plus beaux jours de sa vie. Le destin en a décidé autrement. Ce jour-là, dans le West Yorkshire, la Britannique de 35 ans a épousé Danny Emsley, son amoureux âgé de 37 ans. Entouré de 80 invités, le couple a franchi le cap dans un hôtel de Linton et fait la fête dans une ambiance chaleureuse. Aux alentours de 23h30, le jeune marié, fatigué, est monté dans sa chambre. Clare, elle, a choisi de prolonger encore un peu la fête.

Une heure plus tard, la Britannique est montée vérifier si tout allait bien et comme c'était le cas, elle est redescendue s'amuser. C'est finalement vers 1h30 du matin que la mariée a rejoint son époux pour une nuit de noces prometteuse. Mais au lieu d'être chaleureusement accueillie par son époux, Clare a subi le choc de sa vie: Danny était décédé. «Elle a hurlé et est sortie de la chambre en courant et en appelant à l'aide. La porte s'est refermée derrière elle et elle s'est retrouvée enfermée dehors», raconte un ami du couple au Sun. Des proches des mariés sont parvenus à forcer l'entrée, mais leurs tentatives de réanimation ont été vaines. Les secours, arrivés en catastrophe à l'hôtel, n'ont rien pu faire non plus.

La mort de Danny n'est pas considérée comme suspecte. Selon des amis du couple, le trentenaire était en bonne santé et ne souffrait d'aucun problème en particulier. Effondrée, Clare a partagé son chagrin sur Facebook: «Nous avions passé une journée magique remplie de famille, d'amis, d'amour et de rire. Nous n'aurions pas pu demander mieux. La magie s'est envolée à la fin de la soirée et mon magnifique Danny a été cruellement arraché à ma vie. Il y a un trou dans mon cœur qui ne pourra jamais être comblé», a-t-elle écrit. L'enterrement de son mari se déroulera le vendredi 14 septembre.

(L'essentiel/joc)