Coronavirus en Italie

27 mars 2020 13:48; Act: 27.03.2020 14:56 Print

Ces élus se lâchent contre ceux qui ne se confinent pas

Certains Italiens ne respectent pas le confinement. Certains élus locaux ont adressé à leurs administrés des messages vidéo très énervés voire menaçants.

Sur ce sujet
Une faute?

Certains Italiens ne semblent toujours pas avoir compris l’importance de rester confinés. Excédés par ces comportements irresponsables, quelques élus locaux ont adressé des messages vidéo pour le moins énervés à leurs administrés. Sur Twitter, une ancienne étudiante en journalisme a compilé ces allocutions parfois très violentes, rapporte L’Obs.

«J’apprends que certains voudraient organiser des fêtes pour leurs diplômes (…) Nous allons leur envoyer la police armée de lance-flammes», lance ainsi Vincenzo de Luca, président de la région de Campanie. Giuseppe Falcomatà, maire de Reggio de Calabre, s’interroge de son côté sur les nouveaux amateurs de courses à pied: «Et maintenant tout le monde est devenu marathonien dans cette ville?». Pour sa part, Antonio Tutolo, maire de Lucera, s'en prend à celles et ceux qui font appel à un coiffeur à domicile: «Vous réalisez que les cercueils seront fermés? Que personne ne pourra voir vos cheveux peignés quand vous serez à l’intérieur?».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Incivilités le 27.03.2020 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y'a pas qu'en Italie, ici au Luxembourg mes voisins ont en que faire, ils traînent ensemble, reçoivent de la visite, ...

  • murdok le 27.03.2020 17:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je part travailler vers 17h30 au grand duché je croise tous les jours des dizaines de personnes ce promenant en famille et de très nombreux cyclistes qui ne restent pas autour de leur domicile malheureusement le virus va continuer à ce propager. Courage à tous

  • Peter yvette le 27.03.2020 14:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J habute rue d eich je suis allee faire mes cours a la pompe et je constate que peu de gens se protege et respecte les autres triste mentalité surtout les jeunes doublez les amendes et controles dans les rues merci pour nous

Les derniers commentaires

  • Bravissimo le 27.03.2020 21:18 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore l'humour de Antonio Tutolo.

  • Brad le 27.03.2020 19:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand je vois ici des jeunes avec leur motocross qui se croient au-dessus des lois et qui en ont que faire du confinement car ils ne se sentent pas concernés... quelle mentalité!

  • moi le 27.03.2020 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bcp.d égoisme dans ces gens et a la fin il.ne tomberons pas malade.il faudrait leurs mettre une couche de peinture qui ne part pas si vite en écrivant dessus si je tombe malade je ne veux pas être soigné.prener les gens que j ai contaminé moi je m en fiche ca serait un essaie a fire

  • Lux le 27.03.2020 17:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est triste de voir que certains personnes ne prennent ça très sérieux je sais que c'est très difficile regarder le soleil par là fenêtre aller boire un coup au café prendre le petit-déjeuner à la boulangerie mais c'est pas grave. Grave c'est pour les personnes malades pensé à eux ????????

  • NoComent le 27.03.2020 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    Ici comme en France on met des pv aux joggers ou aux gens qui ne font pas leurs courses assez près de chez eux, par contre les entreprises non essentielles tournent toujours "parce qu'il ne faut pas mettre l'économie à genoux", pensent-ils que le virus s'arrête aux pointeuses ??? Non, on est contaminé sur nos lieux de travail, ensuite on le ramène à la maison et après on vient nous dire qu'on a pas respecté le confinement !