Adieux de Juncker à Bruxelles

29 novembre 2019 15:36; Act: 29.11.2019 16:14 Print

«J'ai été très surpris que Clinton m'appelle à l'hôtel»

Le futur ex-président de la Commission européenne a donné ce vendredi une dernière conférence de presse à Bruxelles. Il a notamment raconté une anecdote sur l'écoute de son GSM.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker n'a pas failli à sa réputation d'esprit libre et mordant, vendredi, avec une dernière conférence de presse au siège de la Commission européenne ponctuée de piques, d'anecdotes, de traits d'esprit et de moments d'émotion. «J'ai faim!» a été le mot de la fin d'une courte séance de questions-réponses au cours de laquelle il a critiqué la mise à mort par Emmanuel Macron, du système des spitzenkandidat, instauré en 2014 pour désigner le président de la Commission et livré une savoureuse anecdote sur l'écoute de son téléphone portable par les services des présidents américain Bill Clinton et français Jacques Chirac en 1997.

«L'idée de ne pas répéter le spitzenkandidat en 2019 a été une faute», a-t-il déclaré. «C'était une petite avancée démocratique et on l'a supprimée pour des raisons obscures», a-t-il ajouté. «J'aurai été le seul élu avec ce système, je n'aurai pas eu de successeur», a-t-il ironisé. La critique était directement adressée au président français, adversaire déclaré de ce système instauré par les groupes politiques du Parlement européen pour désigner le président de la Commission.

«Mon Nokia est aujourd'hui protégé, mais à l'époque il était écoutable»

Emmanuel Macron a refusé ce système en 2019 et récusé Manfred Weber, le candidat désigné par le Parti Populaire européen (PPE-droite pro-européenne) arrivé en tête au Parlement lors des élections européennes. Deux sommets européens auront été nécessaires pour désigner l'ancienne ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen, élue ensuite de justesse au Parlement européen, avec une majorité de neuf voix. Jean-Claude Juncker a ensuite livré une savoureuse anecdote sur son téléphone portable. «Mon Nokia est aujourd'hui protégé, mais à l'époque il était écoutable», a-t-il expliqué.

Venu en 1997 à Paris pour un sommet européen sur l'emploi, il a été contraint de changer d'hôtel. «Dans la nuit, Bill Clinton m'a appelé pour me parler d'un problème entre Airbus et Boeing. J'ai été très surpris parce qu'il m'a appelé sur la ligne fixe de mon nouvel hôtel alors que ma délégation ne savait pas que j'avais changé. Et j'ai été très surpris d'entendre le lendemain Jacques Chirac me dire, lorsqu'il m'a accueilli à l’Élysée: «La façon dont tu as parlé à Clinton, c'est la façon dont l'Europe doit parler aux Américains», a-t-il raconté.

Jean-Claude Juncker est apparu fatigué. Il se remet d'une délicate opération pour un anévrisme aortique et a été contraint de différer au mardi 3 décembre, la passation des pouvoirs avec Ursula von der Leyen. Il fêtera son 65e anniversaire, le 9 décembre.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • platini le 29.11.2019 16:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’était un bon ! Le dernier dinosaure de la politique des ouvertures et d’une diplomatie un peu folklorique

  • Eh oui ! le 29.11.2019 17:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut se rappeler que JC Juncker a sauvé Goodyear Luxembourg en 1995, en accordant le travail du dimanche contre des investissements massifs promis par le PDG de Goodyear à Akron. Si le site de Colmar tourne aujourd'hui à plein, c'est grâce à lui. En 1995, il était Ministre du Travail. Merci Mr Juncker pour les 3.600 emplois sauvés de Goodyear. Good job.

  • Ricardo le 29.11.2019 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et voilà en perd un un des derniers politique digne de ce nom en Europe et dans le monde...

Les derniers commentaires

  • curieuse le 30.11.2019 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui Monsieur Junker ... normal que lorsque l’on est bon (comme vous l’avez été) on soit reconnu ...

  • dmiuris le 30.11.2019 12:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo et un grand merci!

  • sansho le 30.11.2019 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un très grand homme. Si tous les politiques étaient comme lui , la vie sur la planète serait bien plus facile. Merci

  • juju le 30.11.2019 07:36 Report dénoncer ce commentaire

    un grand homme politique qui a toujours su rester égal à lui même.

  • Liam le 30.11.2019 02:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement pour vous plutôt. Vous avez donc juste lu quelques articles dernièrement sans connaître la personne et tout ce qu’il a accompli pour Luxembourg et Europe