Tragédie à Gênes (Ita)

15 août 2018 10:09; Act: 16.08.2018 14:28 Print

«J'ai vu le pont s'écrouler devant mes yeux»

Les témoignages et les vidéos continuent d'affluer depuis le lieu du drame à Gênes, où le bilan s'est alourdi mercredi matin à 38 morts. Un routier a été particulièrement verni.

Sur ce sujet
Une faute?

«Les débris du pont sont tombés à 20 mètres de ma voiture», explique Davide à La Stampa. L'homme a vu le viaduc s'écrouler alors qu'il conduisait en direction du sud. «J'ai eu comme la sensation que du courant passait de haut en bas, comme si un câble du pont avait été touché par la foudre. D'abord un pylône central s'est effrité, puis le reste s'est écroulé».

Une automobiliste qui était arrêtée dans le bouchon s'étant formé peu avant le vide explique, elle, qu'il pleuvait énormément. «J'étais dans ma voiture avec mon mari et mon fils. Les panneaux indiquaient que l'autoroute était fermée pour un accident. Mais après quelques minutes, on a entendu de nombreuses sirènes des forces de l'ordre et des secours. Je pensais qu'il s'agissait d'un accident habituel, mais ils nous ont fait dévier à la sortie Gênes aéroport. J'ai compris ce qui s'était passé uniquement quand je suis arrivée à destination».

Diaporama: Un viaduc s'écroule à Gênes

Un camion s'arrête à quelques mètres du vide

Une vidéo publiée sur le site repubblica.it montre l'ampleur du désastre survenu vers midi, mardi. Sur la séquence, on peut entendre le témoin de la scène expliquer que cela devait arriver tôt ou tard: «Il n'y a plus de pont. C'est incroyable. Il va y avoir des blessés, des morts. Je ne le sais pas, mais c'est vraiment grave».

L'homme zoome ensuite sur des débris dans lesquels on peut apercevoir une automobile : «Il y a une voiture là, vous pouvez la voir. C'est un désastre pour Gênes».

Au moins 38 morts

Vers 11h30, une section d'environ 80 mètres de long du pont Morandi, sur l'autoroute A10 qui mène à la frontière avec la France, s'est effondrée. Le bilan provisoire de cette tragédie a été revu à la hausse mercredi matin. Selon le ministre italien de l'Intérieur, il est désormais de 38 morts. Et il pourrait continuer à s'alourdir, plusieurs personnes étant encore portées disparues.

(L'essentiel/atk)