Royaume-Uni

28 novembre 2017 12:44; Act: 28.11.2017 13:01 Print

«Je suis Maddie»: elle paie cher sa blague douteuse

Une étudiante se trouvant des points communs avec la fillette disparue a voulu faire un gag à des copines. Mais son message est devenu viral, et les internautes se sont déchaînés.

storybild

Comme Madeleine McCann, Harriet possède une tache brune sur l'iris et une sur la jambe.

Sur ce sujet

Tout est parti d'une blague envoyée par une certaine Harriet Brookes à un groupe WhatsApp. «Ok les gars. Je ne crois habituellement pas aux théories du complot mais honnêtement, je crois que je suis Madeleine McCann», a écrit la jeune Britannique. C'est en prenant connaissance de la description physique de la fillette disparue en 2007 que Harriet s'est rendu compte qu'elle partageait deux points communs avec elle: une tache brune sur l'iris et une sur la jambe.

À coups de captures d'écran du site Wikipédia et de photos comparatives censées constituer des preuves, la jeune femme s'est amusée à démontrer par A + B à ses amis qu'elle était bel et bien Maddie McCann. Certains destinataires de ces messages n'ont pas caché leur scepticisme mais cela n'a pas empêché Harriet de persister: «Je suis Madeleine McCann et je ne sais pas quoi faire de moi-même», a-t-elle ajouté. Elizabeth, une amie de l'étudiante, a effectué des captures d'écran de cette conversation et balancé le tout sur Twitter.

La publication a fait effet boule de neige, et la demoiselle a rapidement regretté son message, rapporte le Sun. Dix ans après, l'affaire Maddie est en effet toujours un sujet sensible au Royaume-Uni, et la blague douteuse de l'étudiante est très mal passée auprès de dizaines de milliers d'internautes. La malheureuse a tenté de calmer les esprits en expliquant qu'il s'agissait simplement d'un gag et que les gens l'avaient interprété au premier degré. «Je trouvais que c'était drôle. Mais mes amies étaient convaincues que j'étais elle, c'est pourquoi Lizzie l'a mis sur Twitter. J'étais sous le choc quand j'ai vu que ça devenait viral», résume la demoiselle.

La petite Maddie McCann avait 3 ans quand elle a disparu de sa chambre le 3 mai 2007, dans la station balnéaire portugaise de Praia da Luz. Depuis, l'enfant reste introuvable et l'affaire continue d'alimenter régulièrement la presse britannique.

(L'essentiel/joc)