Au Royaume-Uni

01 décembre 2019 12:07; Act: 01.12.2019 12:07 Print

Johnson veut 14 ans de prison pour les terroristes

Un emprisonnement de 14 ans minimum pour les actes de terrorisme est demandé par Boris Johnson suite à l'attaque qui a fait deux morts vendredi.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a dit dimanche vouloir instaurer un emprisonnement de 14 ans minimum pour les infractions terroristes, après une attaque au couteau qui a fait deux morts vendredi à Londres, menée par un homme condamné pour terrorisme en liberté conditionnelle.

Le groupe djihadiste Etat islamique a revendiqué cette attaque du Britannique Usman Khan, 28 ans, condamné en 2012 pour des infractions terroristes et remis automatiquement en liberté conditionnelle six ans plus tard.

«Certains ne devraient jamais sortir»

«Ce système doit prendre fin - je répète, cela doit cesser», a déclaré Boris Johnson, en pleine campagne pour sa réélection aux élections législatives anticipées du 12 décembre. «Pour toutes les infractions terroristes et extrémistes, la condamnation prononcée par le juge doit être effectivement purgée: ces criminels doivent purger chacun des jours de leur peine, sans exception», a ajouté le dirigeant conservateur, selon des propos relayés par la presse britannique.

«Si vous êtes condamné pour une infraction terroriste grave, il devrait y avoir une condamnation obligatoire minimum de 14 ans, et certains ne devraient jamais sortir», a-t-il précisé. «Ces simples changements, conformes à ce que je dis depuis que je suis devenu Premier ministre (en juillet, NDLR), auraient permis d'éviter cet attentat», a-t-il estimé.

Appartenance à un groupe terroriste

Usman Khan avait été condamné à une peine d'emprisonnement d'une durée indéterminée en 2012, avec un minimum de huit ans, ramenée à 16 ans de prison en appel en 2013 pour son appartenance à un groupe qui avait voulu commettre un attentat à la bombe à la Bourse de Londres, le London Stock Exchange, et établir un camp d'entraînement terroriste au Pakistan.

Il a lancé son attaque à une conférence sur la réhabilitation des prisonniers à laquelle il participait, organisée par l'université de Cambridge dans un bâtiment situé à deux pas du London Bridge, un pont du centre de Londres où un autre attentat revendiqué par le groupe EI avait fait huit morts en 2017.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Jean II le 01.12.2019 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas 14 ans minimum mais enfermés à vie !!!!

  • orange le 01.12.2019 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des mots que des mots ... A présent , c’est un héros pour l’EI . Quand allons nous comprendre que ces terroristes ne s’arrêteront jamais , même après avoir purgé leurs « petites «  peines en prison . Bien au contraire, ils seront encore plus féroces et plus haineux à leur sortie.

  • Le Belge, une fois le 01.12.2019 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    14 ans????? Il est fou! A vie, oui.Ce genre de gens ne changeront jamais.

Les derniers commentaires

  • Segueï le 01.12.2019 20:23 Report dénoncer ce commentaire

    D'accord avec Jean II et le Belge!

  • Le Belge, une fois le 01.12.2019 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    14 ans????? Il est fou! A vie, oui.Ce genre de gens ne changeront jamais.

  • orange le 01.12.2019 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des mots que des mots ... A présent , c’est un héros pour l’EI . Quand allons nous comprendre que ces terroristes ne s’arrêteront jamais , même après avoir purgé leurs « petites «  peines en prison . Bien au contraire, ils seront encore plus féroces et plus haineux à leur sortie.

  • Parlez de moi le 01.12.2019 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ces cas sont déjà prévus par la loi. Arrête ton buzz Boris.

  • Jean II le 01.12.2019 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas 14 ans minimum mais enfermés à vie !!!!