Élections européennes

05 mars 2019 13:50; Act: 05.03.2019 14:58 Print

Bettel et Juncker saluent la tribune de Macron

Le Premier ministre luxembourgeois et le président de la Commission européenne soutiennent les propositions pour l'Europe du président français, diffusées lundi dans toute l'UE.

storybild

Xavier Bettel (à gauche) et Jean-Claude Juncker (à droite) ont félicité Emmanuel Macron pour ses propositions pour l'Europe. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Xavier Bettel a indiqué ce mardi «soutenir pleinement» les propositions d'Emmanuel Macron pour l'Europe, qui se trouvent dans une tribune, qui a été diffusée lundi dans les 28 pays membres de l'Union européenne (UE). Estimant que ces propositions étaient «ambitieuses», il a ajouté que c'était «le moment de mettre en œuvre une renaissance européenne. Bâtissons ensemble une Europe plus forte et proche de ses citoyens».

De son côté, Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, a salué mardi «la contribution importante au débat européen» du président français, Emmanuel Macron, «ainsi que son engagement ferme pour identifier et répondre aux enjeux européens», a déclaré son porte-parole. «Plusieurs éléments» présentés par Emmanuel Macron dans sa tribune existent déjà ou ont «déjà été proposés ou sont en train d'être mis en œuvre» par la Commission, a souligné le porte-parole de l'institution, Margaritis Schinas, lors d'un point presse à Bruxelles.

Remise à plat de Schengen...

Il a cité une dizaine de propositions dans différents domaines. Parmi celles-ci, «le renforcement des gardes-frontières européens pour contrôler la frontière extérieure de l'Union, c'est une proposition à nous», a relevé M. Schinas. «La création d'un conseil européen pour l'innovation a déjà été décidée» cette année. «La nécessité d'avancer vers une Europe de la défense et de la sécurité, c'est une idée que l'on a déjà proposée», a continué le porte-parole de M. Juncker. «Même chose (...) pour le filtrage des investissements stratégiques étrangers», a-t-il encore rappelé. Le 14 février dernier, les eurodéputés avaient donné leur feu vert à un règlement visant à mettre en place un cadre européen de contrôle des investissements étrangers dans les secteurs stratégiques pour répondre aux inquiétudes de l'UE, face à l'appétit de groupes non-européens, notamment chinois, à l'instar du géant des télécoms, Huawei.

Mardi, les États membres de l'UE ont adopté définitivement ce règlement. M. Schinas a encore cité le principe du «travail égal, salaire égal» dans l'UE, qui était au cœur de la réforme de la directive européenne sur les travailleurs détachés, adoptée en 2018. Dans une tribune diffusée mardi, dans les 28 pays membres et adressée aux citoyens du continent, Emmanuel Macron a décliné une batterie de propositions pour l'UE, de la remise à plat de Schengen à la création d'une banque pour le climat, à moins de trois mois d'élections européennes cruciales.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Renard le 05.03.2019 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    et concrétement ils von faire quoi pour le peuple ?

  • Le Suisse le 05.03.2019 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien tout cela.Je suppose qu'on va encore créer X conseils et engager des dizaines de milliers de fonctionnaires.Il faut faire avec ce qu'on a , quand je les vois zoner à ne rien foutre à la communauté à Luxembourg, je me pose des questions.

  • En fait le 05.03.2019 23:41 Report dénoncer ce commentaire

    En fait les adversaires de LREM et les ennemis de la France n'ont jamais pensé que Macron allait se relever de la crise des gilets jaunes, en partie influence de l'étranger via Twitter et autres, comme l'a dénoncé la BBC. Il ne faut pas se tromper, Macron et l'Europe ont bien résiste contre les attaques antieuropéennes.

Les derniers commentaires

  • polllll le 06.03.2019 09:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une infirmière française devrait avoir la même paye alors qu une infirmière luxembourgeoise

  • polllll le 06.03.2019 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les mêmes salaires , les mêmes loyers pour tous. Les égalités des droits de l homme

  • En fait le 05.03.2019 23:41 Report dénoncer ce commentaire

    En fait les adversaires de LREM et les ennemis de la France n'ont jamais pensé que Macron allait se relever de la crise des gilets jaunes, en partie influence de l'étranger via Twitter et autres, comme l'a dénoncé la BBC. Il ne faut pas se tromper, Macron et l'Europe ont bien résiste contre les attaques antieuropéennes.

  • Le Suisse le 05.03.2019 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien tout cela.Je suppose qu'on va encore créer X conseils et engager des dizaines de milliers de fonctionnaires.Il faut faire avec ce qu'on a , quand je les vois zoner à ne rien foutre à la communauté à Luxembourg, je me pose des questions.

  • JeanMert le 05.03.2019 15:55 Report dénoncer ce commentaire

    Il pense rembourser la dette à l'UE, quand ?