Avant fin juillet

29 juin 2018 15:54; Act: 29.06.2018 16:37 Print

Juncker rencontrera Trump à Washington

Le président de la Commission européenne a annoncé vendredi, qu'il se rendrait avant fin juillet, à Washington, pour discuter du conflit commercial entre l'UE et les États-Unis.

storybild

Les relations sont beaucoup plus tendues depuis quelques semaines. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je vais aller à Washington et présenter le point de vue des Européens», a confirmé Jean-Claude Juncker, à l'issue d'un sommet de l'UE à Bruxelles, alors que les relations commerciales entre Bruxelles et Washington sont très tendues depuis l'imposition par l'administration Trump de taxes sur l'acier et l'aluminium européens au début du mois de juin. «Nous devrions dédramatiser ces relations. Nous avons besoin de ces relations. Les États-Unis ont besoin de ces relations. (...) Je ne suis pas sûr que nous allons parvenir à un accord mais nous allons essayer», a promis le Luxembourgeois.

De son côté, la chancelière allemande Angela Merkel, dont le pays fortement exportateur a le plus à craindre parmi les États membres de l'UE d'une escalade des tensions avec les États-Unis, a assuré que «nous allons essayer de tout faire de notre côté pour éviter une guerre commerciale». «C'est pour cela nous avons, pour ainsi dire, chargé Jean claude Juncker de voir quelles actions on peut avoir», a-t-elle précisé, lors d'une conférence de presse. «Je me félicite que l'Europe se soit montrée parfaitement ferme et unie face à une inacceptable attaque américaine contre son allié européen», a salué le président français, Emmanuel Macron, en référence à la mise en place par Bruxelles de droits de douane additionnels sur une série de produits typiquement américains en guise de rétorsion.

«L'Europe ne doit pas rester passive et subir des tensions commerciales dans un agenda de réformes à l'OMC que nous pousserons dans les mois qui viennent», a ajouté le président français. Il y a une semaine jour pour jour, Donald Trump avait menacé d'imposer une taxe douanière de 20% sur les voitures importées aux États-Unis de l'Union européenne, après l'entrée en vigueur de droits de douane additionnels en Europe sur des dizaines de produits américains. M. Trump avait déjà évoqué à de nombreuses reprises la possibilité d'imposer des taxes pour protéger l'industrie automobile américaine, qui viseraient notamment l'Allemagne.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cercle Parfait le 30.06.2018 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    M. Juncker ne le rencontre pas comme premier ministre du Luxembourg mais comme président de la Commission Européenne. Il n'a pas 500.000 citoyens derrière lui mais 28 pays! Parmi ces pays se trouvent les plus grandes nations européennes, la France, l'Allemagne et la Grande Bretagne, d'autres comme l'Italie ou l'Espagne valent aussi leur pesant d'or! Excusez du peu! Juncker parlera à Trump d'égal à égal.

  • Jump truck le 30.06.2018 07:36 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que JCJ va utiliser sa verve habituelle...

  • Angelo51 le 29.06.2018 19:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a quand même une différence car Trump est un président élu par le peuplez un suffrage universel tandis que Juncker a été désigné par un vote auquel aucun citoyen européen n’a participé donc qui est le plus légitime ?

Les derniers commentaires

  • Knopchen le 30.06.2018 09:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juncker est un fin diplomate, il sait que le seul langage que Trump comprend c’est le rapport de force.

  • Cercle Parfait le 30.06.2018 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    M. Juncker ne le rencontre pas comme premier ministre du Luxembourg mais comme président de la Commission Européenne. Il n'a pas 500.000 citoyens derrière lui mais 28 pays! Parmi ces pays se trouvent les plus grandes nations européennes, la France, l'Allemagne et la Grande Bretagne, d'autres comme l'Italie ou l'Espagne valent aussi leur pesant d'or! Excusez du peu! Juncker parlera à Trump d'égal à égal.

  • Jump truck le 30.06.2018 07:36 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que JCJ va utiliser sa verve habituelle...

  • dist le 30.06.2018 00:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui parle de légitimité ? Celui qui sait lire a plus facile à comprendre!

  • torolkozo le 29.06.2018 20:21 Report dénoncer ce commentaire

    Juncker sait qui est Trump mais Trump sait-il vraiment qui est Juncker? Rien n'est moins sûr! Il faudra bien lui expliquer avant la rencontre ... enfin entre ses rencontres avec les dictateurs de la planète!

    • Cercle Parfait le 30.06.2018 09:42 Report dénoncer ce commentaire

      Les dictateurs de la planète? Voyons voir, Poutine, Kim, Porochenko..... ????.....??? qui encore? Autrement il a rencontré Merkel, Macron, May, le premier ministre japonais... En fin de compte il n'en a rencontré que roi! De là parler de rencontres avec les dictateurs de la planète...

    • El Toro le 30.06.2018 12:22 Report dénoncer ce commentaire

      Ne vous en faites pas Torol, Trump sait très bien qui il est, même s'il dit le contraire pour être sarcastique.

    • Xenia le 01.07.2018 00:50 Report dénoncer ce commentaire

      Poutine n'est pas un dictateur et ne laisse pas les hordes de fascistes courir dans les rues comme en Ukraine pour semer le chaos, la Russie a sauvé la Crimée mais c'est difficile pour elle d'en faire plus ...