Parlement autrichien

05 juillet 2018 14:10; Act: 05.07.2018 18:00 Print

Juncker traité d'alcoolique en pleine séance

Alors qu'une discussion se tenait mercredi, au Parlement autrichien, sur le travail du président de la Commission européenne, des propos polémiques ont surgi.

op Däitsch
Sur ce sujet

Un député non identifié a provoqué un trouble au Parlement autrichien lors de la séance de mercredi. Alors que le député conservateur Werner Amon (ÖVP), membre de la majorité, évoquait le président luxembourgeois de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, quelqu’un dans l’assemblée a lâché le mot «angesoffen», soit «alcoolique», ou «ivre», visiblement pour qualifier le responsable européen.

Wolfgang Sobotka, président du Parlement, également membre de l’ÖVP, n’a pas laissé passer l’incident. «J’intime un rappel à l’ordre! Qui a dit ça?, a-t-il martelé au micro. Avez-vous au moins le courage d’assumer?» Mais aucun député n’a bronché, le président a seulement fait face à des visages étonnés. «Je crois que cela venait d’en haut», a vaguement lâché un élu. «Va-t-on être puni?», a ironisé le chef de la fraction sociale-démocrate, Andreas Schieder.

Retour sur l'incident jeudi

Après un infructueux travail de détective, Wolfgang Sobotka a dû jeter l’éponge. «Traiter le président de la Commission européenne d’alcoolique mérite un rappel à l’ordre. S’il n’est pas possible de trouver le coupable, je dois retirer ce rappel à l’ordre». Wolfgang Sobotka est revenu sur l’incident lors de la séance de jeudi, afin de ramener «davantage de rigueur politique» dans l’assemblée. Il a présenté ses excuses à Jean-Claude Juncker au nom de son institution. Le nom du député à l'origine du trouble n'était toujours pas connu.

La consommation d’alcool de Jean-Claude Juncker est un thème qui revient régulièrement dans le débat mais que l'intéressé a toujours démenti. Cette semaine, il s’est réjoui que l’Autriche, actuellement dirigée par une coalition entre la droite et l'extrême droite, prenne la présidence du Conseil européen, car «les deux premières présidences autrichiennes ont été couronnées de succès. Les forces politiques du pays vont dans le même sens et agissent de manière cohérente».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Topert le 05.07.2018 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    le mot «angesoffen», soit «alcoolique» traduction fausse: angesoffen veut dire alcoolisé, nuance!!!

  • Claude P. le 05.07.2018 14:53 Report dénoncer ce commentaire

    Il est vrai que Jean-Claude Juncker ne bénéficie pas de la ma même réputation à l'extérieur de notre pays que celle que nos médias nous "vendent" ici. En effet, souvent considéré comme incompétent par nos voisins européens, ce sont avant tout ses frasques et son "style" pas vraiment "classe" (langage souvent fleuri ainsi que ses accolades et ses embrassades quelques peu exubérantes et déplacées) qui déplaisent. Ceci pour remettre quelque peu "l'église au milieu du village" dans un pays où les médias locaux, trop souvent, nous "font passer des vessies pour des lanternes"...

  • oui, mais... le 05.07.2018 14:51 Report dénoncer ce commentaire

    en même temps, il l'est et c'est un secret pour personne. Mais c'est pas une raison d'avancer cet argument en pleinière lorsqu'on n'a justement plus d'autres arguments valables, donc honte à ce député.

Les derniers commentaires

  • rino le 07.07.2018 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A nos représentants politiques soyez authentique, de temps en temps un petit verre...il n'y a pas mal. Courage et de temps en temps un petit bisou...mieux que se sauter dessus.....simplement faitent votre fonction.....soyez jovial.

  • Source SUR le 07.07.2018 07:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Soleil bien dit il fait ce qu il veut et dans cette société grisonnant c est bien d être joviale et les autre dirigeants politique devrais prendre exemple de comme mener un pays car le Lux est encore un pays qui se porte encore plus ou moins bien à tout les niveau.

  • charles vane le 07.07.2018 04:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien évidemment , donc.......

  • marie ange le 06.07.2018 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    ils devraient TOUS se regarder avant d'insulter Monsieur Junker

  • grasse le 06.07.2018 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi j aime bien jcj jovial il aime les bonnes blagues le lux a bien de la chance avec lui vive la république luxembourgeoise

    • Gilles le 06.07.2018 16:07 Report dénoncer ce commentaire

      Un peut trop "bisou-bisou" à mon goût, il exagère souvent.

    • Joel P. le 06.07.2018 16:13 Report dénoncer ce commentaire

      Petite correction: le Luxembourg est une monarchie constitutionnelle et non une république