Troubles en Catalogne

14 octobre 2019 09:43; Act: 14.10.2019 10:29 Print

Jusqu'à 13 ans de prison pour les indépendantistes

La justice espagnole a rendu lundi son verdict pour les douze prévenus, jugés pour la tentative de la sécession de la Catalogne, à l'automne 2017.

storybild

Ancien vice-président de l'exécutif régional, Oriol Junqueras avait vu le parquet requérir 25 ans de prison à son encontre. (photo: AFP/Gabriel Bouys)

Sur ce sujet
Une faute?

Neuf indépendantistes catalans ont été condamnés lundi à des peines allant de 9 à 13 ans de prison, pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. L'arrêt de la Cour suprême replace la question catalane au centre du débat politique, à moins d'un mois des élections législatives du 10 novembre. L'ancien vice-président régional catalan Oriol Junqueras a écopé de 13 ans de prison, la plus lourde peine des douze indépendantistes jugés de février à juin par la haute instance judiciaire du pays, pour sédition et détournements de fonds publics.

Les juges ont donc écarté les accusations de rébellion émises par le parquet, qui avait requis jusqu'à 25 ans de prison à l'encontre de Junqueras, qui était le principal accusé en l'absence de l'ex-président catalan Carles Puigdemont, qui a fui en Belgique. Figurent parmi les huit autres condamnés l'ancienne présidente du Parlement catalan Carme Forcadell, les dirigeants des puissantes associations indépendantistes ANC et Omnium Cultural, Jordi Sanchez et Jordi Cuixart et cinq anciens ministres régionaux. Ces neuf indépendantistes étaient en détention provisoire, pour certains depuis deux ans.

Trois autres anciens membres du gouvernement catalan, qui étaient en liberté conditionnelle, ont eux été condamnés à des amendes pour désobéissance. Ces douze indépendantistes ont été jugés pour avoir organisé le 1er octobre 2017, en dépit de l'interdiction de la justice, un référendum d'autodétermination, émaillé de violences policières, et pour la proclamation le 27 du même mois d'une vaine déclaration d'indépendance votée par le Parlement catalan. Cette tentative de sécession de la Catalogne, riche région du nord-est de l'Espagne, avait été la pire crise politique qu'ait connue le pays depuis la fin de la dictature franquiste en 1975. Le parquet n'avait pas hésité à qualifier les évènements de 2017 de «coup d’État».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pancho le 14.10.2019 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    Démocratie? Non. L'Europe fermera encore les yeux

  • Phi le 14.10.2019 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre Espagne pauvre EU comme ca il y à jamais une Union.

  • Babel le 14.10.2019 15:57 Report dénoncer ce commentaire

    On voit bien que l'Espagne n'est pas vraiment prête pour la démocratie.

Les derniers commentaires

  • Diukdiuk le 15.10.2019 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La loi et la constitution sont les règles, les coups d’état ne doivent pas devenir légion ! La démocratie permet d’autres méthodes pour défendre ses idées. Qui s’y frotte s’y pique

  • Barcelonais le 14.10.2019 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Marcello : si vous pensez vraiment que c'est uniquement une question d'argent, c'est que vous n'avez rien compris a la situation...

  • Proster le 14.10.2019 22:06 Report dénoncer ce commentaire

    Les Catalans n'ont pas le droit à la indépendance et les Albanais du Kosovo oui. Il faut arrêter de se cacher derrière la démocratie. Espagne profite de la richesse de Catalogne et les Américaines ont une des plus grandes bases militaires au Kosovo et les deux ils n'ont rien à faire de Catalogne ou Kosovo, seul point commun c'est l’intérêt.

  • Marcello le 14.10.2019 20:24 Report dénoncer ce commentaire

    La Catalogne est riche et ne veut pas être solidaire avec le reste de l'Espagne. Est-ce vraiment une mentalité à défendre ? Même genre de mentalité en Belgique où la partie riche ne veut pas être solidaire de la partie moins riche...

    • Jozef le 15.10.2019 13:59 Report dénoncer ce commentaire

      Vive la Catalogne indépendante

  • Juncker le 14.10.2019 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nouveau support du président de UE Jean-Claude Juncker à l'état de droit espagnol, tout est dit