Xavier Bettel

14 mars 2019 16:19; Act: 14.03.2019 17:53 Print

«"Keep calm and drink tea" n'est pas une option»

LUXEMBOURG - Les dernières péripéties au Royaume-Uni sur le Brexit ont fait réagir les dirigeants européens, notamment le Luxembourgeois Xavier Bettel.

storybild

Plusieurs dirigeants européens, dont Xavier Bettel, ont réagi après le refus par le Parlement britannique de sortir sans accord. (photo: AFP/Odd Andersen)

Sur ce sujet
Une faute?

Le report du Brexit que doivent demander jeudi les députés britanniques ne sera pas accordé de manière automatique, préviennent les Européens, qui disent attendre des clarifications de la part de Londres avant de se prononcer. La Première ministre britannique, Theresa May, a longtemps exclu d'envisager un recul du moment du départ, prévu le 29 mars, avant de s'y résigner. Si son Parlement le souhaite, elle en fera formellement la demande aux dirigeants de l'UE.

Mme May a indiqué qu'elle n'envisagerait à ce stade qu'une «extension limitée» de l'article 50. Si la demande d'un report leur est faite comme ils s'y attendent lors de leur sommet du 21-22 mars à Bruxelles, les dirigeants des 27 autres pays de l'UE devront l'accepter à l'unanimité. Et des diplomates de tous les pays européens se sont ainsi déjà réunis mercredi pour lister leurs conditions. Selon l'un d'entre eux, ils sont tombés d'accord pour exclure tout report qui aurait pour but d'arracher de nouvelles concessions.

Réactions diverses

«"Keep calm and drink tea" n'est pas une option pour le Brexit. Nous avons besoin d'une raison claire et compréhensive pour prolonger l'article 50», a indiqué jeudi, le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, sur Twitter. Une réaction pas éloignée de celle du président français Emmanuel Macron: «Si un délai additionnel était demandé, il faudrait alors qu'on nous explique pour quoi faire. Ce ne peut être pour renégocier un accord que nous avons négocié durant de nombreux mois et dont nous avons dit qu'il n'était pas renégociable».

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a aussi posé des conditions: «Au cours des consultations pour le sommet européen, je conseillerai aux 27 membres de l'UE d'être prêts à accorder une longue prolongation, si le Royaume-Uni accepte de repenser sa stratégie pour le Brexit et parvient à dégager un consensus autour de celle-ci», a-t-il expliqué, sur Twitter. «La négociation, elle est terminée», a réaffirmé de son côté le négociateur en chef de l'UE pour le Brexit, Michel Barnier. La chancelière allemande, Angela Merkel, a estimé qu'un Brexit ordonné était dans l'intérêt de tous et «restait l'objectif». Il est important pour les Européens de «parvenir à un résultat raisonnable», a ajouté la chancelière, laissant entendre qu'elle était disposée à continuer les discussions avec Londres.

(jg/L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • GxxG le 14.03.2019 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Brexit Hard 29 mars et puis fini. Ciao

  • @Le Russe le 14.03.2019 18:30 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je préfère encore le thé à la russe du samovar au thé anglais finalement

  • Le Russe le 14.03.2019 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    à propos thé! C'est bien connu que les Anglais boivent tous du thé et même plusieurs fois par jour. Le café n'est pas populaire du tout. Je me suis toujours posé la question du pourquoi! La semaine dernière j'ai eu la réponse quand j'étais à Liverpool. J'ai gouté leur café et là j'ai tout compris

Les derniers commentaires

  • nepu le 15.03.2019 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci Me Bettel de suivre la volonté de ceux qui vous ont votés. Vraiment, merci! Il faut arrêter de tourner au tour du pot. Ils ont utilisé leur droit de rétraction de l‘UE, qu’ils continuent de suivre ce que de droit. Et là, tout ce joue! Car pour nous aussi: Ce que de droit. Un Brexit dur n’est pas dans notre intérêt non plus. Mais un Brexit avec tous les bénéfices “is not an option“.

  • michel23 le 15.03.2019 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce qu’il n’y avait pas de café dans leurs colonies

  • baboun le 15.03.2019 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour, les britanniques n'auraient pas dû voter le Brexit. Maintenant ils songent à réintégrer l'EU peut-être différemment. Il faut le leur proposer.

  • Marina le 14.03.2019 22:20 Report dénoncer ce commentaire

    Un Brexit dur n'est ni à l'avantage des anglais ni à l'avantage des européens. L'économie des deux en souffrirait et pourrait provoquer le début d'une récession économique que beaucoup craignent de voir arriver une de ces prochaines années. Donc, nous avons beaucoup de bonnes raisons pour éviter un Brexit dur. Même si cette situation est très énervante.

    • Claude Gaspard le 15.03.2019 11:44 Report dénoncer ce commentaire

      Tout ce qui est acceptable c'est soit une dissolution du parlement britanique, soit l'acceptation de l'accord, soit une nouveau référendum.

  • g3s le 14.03.2019 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors buvons ... sans thé !