Angleterre

19 juin 2020 14:37; Act: 19.06.2020 14:45 Print

L'ado cible des talibans diplômée d'Oxford

Malala Yousafzai, symbole mondial de la lutte pour l'éducation, a annoncé sa «joie» d’avoir obtenu «son diplôme de philosophie, de politique et d'économie à Oxford».

storybild

(photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

En 2012, les talibans voulaient la tuer à son retour de l'école au Pakistan. Vendredi, Malala Yousafzai, symbole mondial de la lutte pour l'éducation, a annoncé sa «joie» d'être diplômée de l'université d'Oxford, au Royaume-Uni.

«Difficile d'exprimer ma joie et ma gratitude à présent que j'ai obtenu mon diplôme de philosophie, de politique et d'économie à Oxford», a déclaré la jeune femme de 22 ans sur Twitter. Son message est accompagné de photos, dont l'une la montrant en train de célébrer son diplôme en partageant un gâteau avec des proches.

«Pour l’instant, ce sera Netflix, lecture et sommeil»

«Je ne sais pas quelle sera la suite. Pour l'instant, ce sera Netflix, lecture et sommeil», a ajouté la jeune femme. Malala avait été admise dans la prestigieuse université en 2017 après avoir été scolarisée dans un lycée de Birmingham. Elle avait trouvé refuge avec sa famille dans cette ville du centre de l'Angleterre en 2012 après avoir été très grièvement blessée par les talibans.

Malala avait commencé son combat en 2007, lorsque les talibans avaient imposé leur loi dans sa vallée de Swat, jusque-là paisible région touristique. À 11 ans, cette fille d'un directeur d'école et d'une mère illettrée, alimente un blog sur le site de la BBC en ourdou, la langue nationale. Sous le pseudonyme de Gul Makai, elle y décrit le climat de peur régnant dans sa vallée. Elle gagne en notoriété et les talibans décident de l'éliminer, l'accusant de véhiculer «la propagande occidentale».

Âgée de 15 ans, elle est touchée par balles à la tête et à l'épaule dans l'attaque contre le bus scolaire qui la ramène de son école de Mingora, dans la vallée de Swat. Depuis, elle est devenue une icône de la défense du droit des femmes à l'éducation et a été récompensée par le prix Nobel de la Paix en 2014, qu'elle a reçu à seulement 17 ans.

(L'essentiel/AFP)