20 morts en Suisse

05 août 2018 15:58; Act: 06.08.2018 10:58 Print

«L'appareil s'est écrasé presque à la verticale»

La police suisse a confirmé que les 20 occupants du Junker Ju-52 qui s'est écrasé dans les Alpes grisonnes samedi n'ont pas survécu à l'accident.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Les 20 personnes à bord de la «Grand-Mère» sont décédées dans le crash de l'appareil, a indiqué dimanche la police suisse. L'avion de collection s'est écrasé samedi au Piz Segnas (GR). «Il n'y a plus aucun espoir de retrouver quelqu'un en vie», a déclaré Andreas Tobler, chef de la police cantonale des Grisons, dimanche devant les médias à Flims.

Parmi les victimes, on dénombre 8 couples et quatre autres personnes. Il s'agit de 9 hommes et 8 femmes venant des cantons de Zurich, Thurgovie, Lucerne, Schwyz, Zoug et Vaud ainsi que d'un couple et de leur fils venant d'Autriche. L'avion revenait d'un voyage à Locarno (TI) et devait atterrir à Dübendorf (ZH). L'accident s'est produit samedi peu avant 17h00.

L'avion a chuté comme une pierre

La cause de l'accident d'avion, qui a fait 20 victimes samedi dans les Grisons, n'est pas encore connue. «L'appareil s'est écrasé au sol presque à la verticale et à une vitesse relativement élevée», a déclaré Daniel Knecht, du Service suisse d'enquête de sécurité (SESE).

La raison du crash du «Tante Ju» est encore à déterminer. À l'heure actuelle, une collision avec un obstacle, un câble ou un autre aéronef peut être exclue. «Il n'y a aucune influence extérieure», a précisé l'expert dimanche devant les médias à Flims. Le président de la Confédération Alain Berset a adressé un message de condoléances aux familles des victimes sur Twitter. «Mes pensées vont aux familles et proches des victimes, auxquelles j'adresse - au nom du Conseil fédéral toute ma sympathie», peut-on lire dans un message relayé par le vice-chancelier de la Confédération André Simonazzi.

Avion de collection

L'avion qui s'est écrasé est un Junker Ju-52 de la compagnie aérienne JU-AIR de Dübendorf (ZH), selon un communiqué de la compagnie qui confirme l'accident. Ces aéronefs de collection ont été construits entre 1930 et le début des années 1950 en Allemagne.

Sur son site, la compagnie Ju-Air exprime «sa profonde tristesse» et «adresse ses pensées aux passagers, aux membres d'équipage, aux familles et aux amis des victimes». Elle ajoute que ses vols sont pour l'instant suspendus. Ju-Air est une Association des amis de l'armée de l'air suisse, qui a repris trois appareils réformés en 1981. Les avions de Ju-Air effectuent souvent des circuits aériens dans les Alpes, en décollant de l'aéroport militaire de Dübendorf (ZH).

Espace aérien fermé

L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) a décrété fermé l'espace aérien du Piz Segnas jusqu'à mercredi soir. Une enquête a été ouverte par le Ministère public de la Confédération, en collaboration avec le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE), le Ministère public des Grisons et la police cantonale, pour établir les causes du drame.

(L'essentiel/nxp/ats)