Politique britannique

24 avril 2019 18:49; Act: 24.04.2019 19:00 Print

L'Écosse veut un nouveau vote sur l'indépendance

Les autorités écossaises vont bientôt demander un autre référendum sur l'indépendance, cinq ans après l'échec de 2014. Le Brexit a changé la donne.

storybild

Nicola Sturgeon a attendu de voir la tournure que prenait le Brexit avant d'enclencher le processus vers un nouveau référendum. (photo: AFP/Andy Buchanan)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement écossais va bientôt introduire un projet de loi visant à organiser un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Écosse d'ici 2021, a déclaré mercredi la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon. «Nous allons prochainement présenter un projet de loi fixant les règles pour tout référendum relevant actuellement ou à l'avenir de la compétence du Parlement écossais», a déclaré Mme Sturgeon, cheffe du Parti national écossais (SNP) au Parlement écossais à Édimbourg, espérant que ce texte serait voté d'ici la fin de l'année.

Les Écossais s'étaient déjà prononcés sur l'indépendance de leur nation en septembre 2014, et le «non» l'avait emporté à 55%. Mais le SNP n'a pas quitté des yeux son objectif, s'appuyant sur les résultats du référendum sur le Brexit de juin 2016. L'Écosse avait alors voté contre le Brexit à 62%, contrairement au Royaume-Uni, qui a voté dans son ensemble à 52% pour le divorce. Pour convaincre les Écossais de rejeter l'indépendance en 2014, l'un des arguments avancés était le risque de se séparer, en même temps que du Royaume-Uni, de l'Union européenne. Quelques années plus tard, avec le Brexit, l'appartenance au Royaume-Uni contraint l'Écosse à quitter l'UE.

«Un choix entre le Brexit et un avenir pour l'Écosse en tant que nation indépendante européenne doit être proposé pendant le mandat de ce Parlement», a déclaré jeudi Mme Sturgeon à Holyrood, le Parlement écossais. Elle a ajouté que son gouvernement veut «donner aux citoyens un choix en matière d'indépendance» avant les prochaines élections en mai 2021. Ces derniers mois, Nicola Sturgeon avait appelé ses troupes à attendre la tournure que prendrait le Brexit avant d'envisager un nouveau référendum. La dirigeante s'est exprimée deux semaines après l'octroi par Bruxelles d'un second report de la date du Brexit, jusqu'à fin octobre.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • rien pigé le 24.04.2019 19:53 Report dénoncer ce commentaire

    quelqu'un a compris?

  • La Mouche le 25.04.2019 10:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Le Suisse: je suis moins optimiste que vous, bien que tout à fait d'accord avec vous... En admettant que les dites régions aient le droit de voter, elles sortiraient de l'UE. Elles devront refaire une demande d'adhésion qui doit être accepté à l'unanimité, et l'Espagne a déjà annoncé qu'elle mettra son veto pour toutes ces demandes. Mais sinon je suis d'accord avec vous, la seule Europe réalisable est l'Europe des régions...

  • Le Suisse le 24.04.2019 20:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les Ecossais ont bien raison, il faut une Europe des régions avec un gouvernement européen, une armée européenne représentées dans ces régions etc... Notre Grande Région se sentirait mieux en étant "indépendante", La Catalogne, L'Ecosse et d'autres, voilà à mon avis à quoi ressemblera le paysage dans le futur. Des pays dessinés suites à des traités d'après guerres, ne représentent pas totalement les aspirations des gens qui y vivent.Je me sens d'abord de la Grande Région, puis après Luxembourgeois d'adoption, Wallon de naissance, puis Belge parce qu'il faut bien...

Les derniers commentaires

  • La Mouche le 25.04.2019 10:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Le Suisse: je suis moins optimiste que vous, bien que tout à fait d'accord avec vous... En admettant que les dites régions aient le droit de voter, elles sortiraient de l'UE. Elles devront refaire une demande d'adhésion qui doit être accepté à l'unanimité, et l'Espagne a déjà annoncé qu'elle mettra son veto pour toutes ces demandes. Mais sinon je suis d'accord avec vous, la seule Europe réalisable est l'Europe des régions...

    • Oui Mais le 25.04.2019 17:14 Report dénoncer ce commentaire

      L'Espagne dit ça maintenant, mais en supposant que l'Indépendance se fasse elle réviserait sa réponse et ce ne serait que logique. Comment dire non à l'Ecosse (ou au Pays de Galle) et oui à l'Ukraine?

    • La Mouche le 25.04.2019 22:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @oui mais : si elle revise son jugement c'est la porte ouverte à la catalogne... Ce qu'elle n'acceptera pas. C'est pour ça qu'elle dit qu'elle mettra son veto envers toutes les régions qui ont des velléités d'indépendance

  • Le Suisse le 24.04.2019 20:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les Ecossais ont bien raison, il faut une Europe des régions avec un gouvernement européen, une armée européenne représentées dans ces régions etc... Notre Grande Région se sentirait mieux en étant "indépendante", La Catalogne, L'Ecosse et d'autres, voilà à mon avis à quoi ressemblera le paysage dans le futur. Des pays dessinés suites à des traités d'après guerres, ne représentent pas totalement les aspirations des gens qui y vivent.Je me sens d'abord de la Grande Région, puis après Luxembourgeois d'adoption, Wallon de naissance, puis Belge parce qu'il faut bien...

    • Luxo le 25.04.2019 08:45 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi la Suisse ne rejoint elle pas l'UE? Pourquoi la Suisse n'introduit elle pas l'€ ?

  • rien pigé le 24.04.2019 19:53 Report dénoncer ce commentaire

    quelqu'un a compris?

    • Nick le 24.04.2019 21:22 Report dénoncer ce commentaire

      C'est facile pourtant

    • Quiet le 24.04.2019 23:03 Report dénoncer ce commentaire

      Oui.

    • Katya le 25.04.2019 09:30 Report dénoncer ce commentaire

      Oui car ancienne résidente d Ecosse je suis cela de prés et j aimerais vraiment que l Ecosse accède à son indépendance totale ... ensuite il y a qd même à prendre en compte l aspect financier et j espère que depuis le temps que j entends mes amis écossais débattre de la question que le parlement écossais a bossé !!

    • Le Russe le 25.04.2019 11:02 Report dénoncer ce commentaire

      Moi aussi j'ai compris, c'est très bien expliqué!