Affaire Skripal

12 avril 2018 13:08; Act: 13.04.2018 10:26 Print

L'empoisonnement viendrait bien de la Russie

La thèse de l'implication de Moscou, dans l'empoisonnement de Sergueï Skripal, a été confirmée jeudi, par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a confirmé jeudi la thèse du gouvernement britannique sur l'identité de l'agent innervant utilisé en Angleterre pour empoisonner l'ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille. «Les résultats de l'analyse menée par les laboratoires désignés par l'OIAC confirment les découvertes du Royaume-Uni quant à l'identité de l'agent chimique toxique utilisé à Salisbury qui a grièvement blessé trois personnes», indique l'OIAC dans un communiqué, soulignant la «grande pureté» de la substance.

Londres a identifié la substance comme un agent innervant de la famille Novitchok, de conception soviétique, et rendu Moscou responsable de l'attaque. L'affaire a provoqué une grave crise diplomatique entre Moscou, qui nie toute implication, et les Occidentaux. Elle s'est traduite par la plus importante vague d'expulsions croisées de diplomates de l'Histoire. L'OIAC précise que le nom et la structure de la substance chimique identifiée sont contenus dans «le rapport classifié complet», disponible pour les États membres.

Les victimes vont mieux

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a immédiatement réagi en convoquant une réunion de l'OIAC, le 18 avril, pour «étudier la suite». «Nous travaillerons sans relâche avec nos partenaires pour arrêter l'utilisation inadmissible d'armes de ce type et nous avons convoqué une session du conseil exécutif de l'OIAC pour mercredi prochain», a souligné le ministre. Boris Johnson a assuré qu'il «ne peut y avoir aucun doute sur ce qui a été utilisé et il n'y a pas d'explication alternative sur le responsable, seule la Russie a les moyens, le mobile et l'expérience en la matière».

Sergueï Skripal, 66 ans, et sa fille Ioulia, 33 ans, ont été empoisonnés le 4 mars, à Salisbury, par l'agent innervant. Ils ont été hospitalisés dans un état critique. Entre-temps, Ioulia a pu quitter l'hôpital et l'état de son père est en constante amélioration. Un policier britannique, qui avait été hospitalisé après avoir été intoxiqué en portant secours aux Skripal, a pu quitter l'hôpital le 22 mars.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ivan le 12.04.2018 14:59 Report dénoncer ce commentaire

    Vient ou viendrait ? Il y a une sacrée difference

  • Zeljko le 12.04.2018 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Les 2 "victimes" sont toujours en vie et en bonne santé on dirait. Si c'était un coup des services russes ils seraient déjà morts et enterrés depuis belle lurette.

  • Jeann le 12.04.2018 16:33 Report dénoncer ce commentaire

    'seule la Russie a les moyens, le mobile, et les capacités", L'OAIC avait démantelé et soit disant détruit tous les stocks d'armes chimiques russes.Doit on comprendre que ce ne fut pas le cas? pour les moyens...les mobiles et les capacités.....l'Angleterre et les USA les ont aussi! et doit -on rappeler qu'a ce jour seul deux pays ne sont pas signataires du traité sur les armes chimiques a savoir ISRAEL et l'EGYPTE qui en ont des tonnes!!

Les derniers commentaires

  • Lady Truth le 13.04.2018 10:19 Report dénoncer ce commentaire

    En temps de guerre froide, l'Est et Ouest se respectaient, non pas par politesse mais par crainte, car les deux disposaient d'armes identiques et destructrices. Il faut comparer la situation actuelle avec la situation de 1914 lorsque tous les pays avaient acquis un armement nouveau et que tous pensaient être le plus fort. En 2018, tout comme en 1914 le monde est dirigé par des politiciens inconscients! Ils pensent être le plus fort, ils pensent que les autres sont nuls. 1914 cataclysme à cause d'un meurtre princier, 2018 fin du monde à cause d'un espion et agent secret.

    • Marie-friend-of-truth le 13.04.2018 13:30 Report dénoncer ce commentaire

      ....agent double de surplus ! il vendait nos secret au russes !

  • Mama Mu le 13.04.2018 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    Mimile dit: je sais lire et penser par moi-même. Alors essayons de raisonner par nous mêmes! A quelques jours de l'élection russe , à quelques semaines du Mondial et en vue de la situation dans le monde ce serait de la pure folie de la part de Poutine de faire empoisonner cet homme. On aime ou on n'aime pas Poutine, en tout cas il faut reconnaître qu'il n'est pas stupide et idiot. Peut on dire la même chose de May ou de Johnson? Je doute fort que ces deux la soient très intelligents.

  • Marie-goulag le 13.04.2018 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    il faut quoi pour qu'une preuve soit qualifiée irrefutable? Nous condamnons bien des criminels pour suspicions accablantes et ici on devrait laver les russes de tout soupcon ?

    • Babeush le 13.04.2018 12:12 Report dénoncer ce commentaire

      On devrait laver les Russes de tout soupçon parce que c'était le service secret anglais qui a commis cet attentat. La preuve? Ils ont produit eux même ce poison! C'est prouvé, mais on ne veut pas en parler!

    • Marie-a-tout-compris le 13.04.2018 13:28 Report dénoncer ce commentaire

      AAAAAhhhhh. Merci d'éclairer ma lantern. Je vois que nous avons un expert et témoin en incognito ici.

    • Siggy le 13.04.2018 14:02 Report dénoncer ce commentaire

      Les experts sont toujours incognito

  • freexun le 12.04.2018 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis internet , le mensonge a perdu d avance. dites la verite et vous serez perdant sur terre. a chacun sa conscience.

  • freexun le 12.04.2018 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et tous les medias de masse en europe a l unison. trop fort....