Jean-Claude Juncker

12 novembre 2018 14:33; Act: 12.11.2018 14:57 Print

«L’Europe reste le plus bel endroit pour vivre»

Un an avant de quitter son poste de président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker a vanté les atouts de l’Union européenne.

storybild

Le Luxembourgeois sait que les mécontentements sont nombreux contre la Commission mais il invite les Européens à être honnêtes et regarder les chiffres avec objectivité. (photo: AFP/Thierry Charlier)

Sur ce sujet
Une faute?

«L’Europe reste le plus bel endroit pour vivre, tout le monde sait ça sauf les Européens», a confié Jean-Claude Juncker au Süddeutsche Zeitung. «Il y a beaucoup de demande autour de l’Europe» et cela «est presque palpable physiquement» quand il est en déplacement.

Pour répondre à la tentation du repli sur soi observé dans de nombreux pays européens, il affirme que l’Europe est comme «une grosse corde composée de nombreux fils» et qu’«aucun pays de l'UE ne peut rivaliser seul avec le reste du monde». Il appelle également les Européens «à aller à l’étranger plutôt que de se plaindre des étrangers chez eux».

«Je ne me plaindrai plus jamais»

Se plaindre. Une attitude qu’il a décidé de bannir de son comportement depuis, raconte-t-il, que son père, Josef, enrôlé de force dans la Wehrmacht, durant la Seconde Guerre mondiale, lui a glissé à son retour d’une prison russe: «Je ne me plaindrai plus jamais».

Alors qu’il doit quitter son poste le 1er novembre 2019, le Luxembourgeois sait que les mécontentements sont nombreux contre la Commission mais il invite les Européens à être honnêtes et regarder les chiffres avec objectivité. Selon lui, la situation en Europe est «beaucoup mieux» ces dernières années: le taux d’emploi n’a jamais été aussi haut (73%), le chômage des jeunes aussi bas depuis 2000 et l’union monétaire n’est pas devenue l’union de l’inflation.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FullmétalJF le 12.11.2018 23:15 Report dénoncer ce commentaire

    L'Europe est effectivement un ensemble de pays, de cultures et de sensibilités uniques au monde. Il y fait encore (pour combien de temps ?) bon vivre et en paix, mais elle est menacée dans son identité par la politique de l'Union Européenne sur certains sujets brûlants.

  • @Taka Takata le 12.11.2018 18:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allez vivre dans un pays de l'est ou bien un certain nombre de pays asiatique et vous verrez si l'Europe c'est si mauvais...

  • Pepe le 13.11.2018 03:05 Report dénoncer ce commentaire

    L’Europe est pour l’instant un bon endroit pour vivre, n’empêche qu’elle a bien régressé les dernières années et la tendance reste négative.

Les derniers commentaires

  • willywilly le 15.12.2018 19:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle ! Tout à fait d’accord

  • willywilly le 15.12.2018 18:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr la Floride. Bien connue pour son système légal et de santé publique exceptionnel. Et puis tu sais quand t’es millionaire tu vis bien à peu près partout... (je t’écris de mes vacances de noël à Maurice... encore trois semaines à tirer) pas facile tous les jours

  • LiNh le 13.11.2018 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    quelqu'un d'autre peut il me citer 3 pays en dehors du continent europeen où il fait mieux vivre selon les critères de chômage, pauvreté, criminalité, immobilier et croissance économique ? Merci

  • vilecoyote le 13.11.2018 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut savoir relativiser. Même les pauvres en Europe ont le double de confort de vie d'un pauvre d'un pays en voie de développement. Et le quadruple au moins de celui d'un Européen moyen du début du XX ième siècle. Il faut garder celà en tête, être prêts à perdre du niveau de confort matériel dans les années qui viennent. C'est primordial que les gens soient préparés psychologiquement

  • mika le 13.11.2018 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien sur q monsieur.il a raison.et comment ! réjouissons nous tous les européens! le bonheur est dans nous tous à nous de chercher la place les gens et surtout jamais désespéré. laissez de vous plaindre se vous avez peu faite pour avoir plus.pensez toujours qu'il y a des gens dans la misère.