Politique britannique

13 décembre 2019 10:13; Act: 13.12.2019 13:15 Print

L'UE prête à négocier sa relation avec Londres

La victoire de Boris Johnson aux élections législatives britanniques rebat les cartes. Les dirigeants européens vont pouvoir reprendre les négociations.

storybild

Boris Johnson va devoir négocier avec l'exécutif européen désormais dirigé par Ursula von der Leyen. (photo: AFP/Olivier Matthys)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Européens se sont dits prêts vendredi à négocier la future relation avec le Royaume-Uni, après la large victoire du Premier ministre Boris Johnson aux élections législatives qui ouvre la voie à un Brexit le 31 janvier. «Nous sommes prêts. Nous avons défini nos priorités», a lancé le président du Conseil européen Charles Michel, au deuxième jour d'un sommet européen à Bruxelles.

Le Belge espère «une ratification rapide par le Parlement britannique» de l'accord de sortie négocié entre Londres et l'UE, «afin que l'on puisse démarrer dans la sérénité, tranquillement, mais avec une grande détermination, la négociation sur la phase suivante». Les Européens veilleront tout particulièrement «à l'intégrité du marché intérieur» et à ce que la future relation garantisse des règles du jeu équitables («level playing fields») entre les deux parties.

Une période de transition

Boris Johnson s'est imposé vendredi comme l'homme fort du Royaume-Uni après son triomphe aux législatives qui devrait lui permettre d'honorer sa promesse de sortir son pays de l'UE le 31 janvier. Les 27 dirigeants européens doivent charger vendredi le négociateur de la Commission européenne sur le Brexit, Michel Barnier, de négocier cette relation commerciale étroite avec le Royaume-Uni. Selon la dernière version de leurs conclusions, ils vont réaffirmer leur soutien à un «retrait ordonné» du Royaume-Uni «sur la base de l'accord» signé par Boris Johnson lors du précédent sommet, en octobre.

Le traité sur le retrait du Royaume-Uni prévoit une période de transition jusqu'au 31 décembre 2020, pendant laquelle les Britanniques continueront d'appliquer les règles européennes et d'en bénéficier. La plupart des experts doutent que ce délai soit suffisant pour négocier la future relation.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jean.m le 13.12.2019 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Le Brexit commence à fatiguer il y a d autres problèmes plus important dans la vie.

  • vmax54 le 13.12.2019 11:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça va se terminer quand cette histoire de divorce ???? Ils ont votés pour ne plus faire partis de l UE donc stop ils sortent et basta ( je suis un peu d accord avec eux j ai dis un peu )

  • Exuperancia Rapu le 13.12.2019 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    mais mais on nous avait dit que les Britanniques regrettaient le Brexit.

Les derniers commentaires

  • Kantor K le 13.12.2019 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    2020 va être une année trés chargée.

  • Ravi. le 13.12.2019 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Je vous l'avais prédit. Enfin!

  • vmax54 le 13.12.2019 11:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça va se terminer quand cette histoire de divorce ???? Ils ont votés pour ne plus faire partis de l UE donc stop ils sortent et basta ( je suis un peu d accord avec eux j ai dis un peu )

  • jean.m le 13.12.2019 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Le Brexit commence à fatiguer il y a d autres problèmes plus important dans la vie.

  • Exuperancia Rapu le 13.12.2019 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    mais mais on nous avait dit que les Britanniques regrettaient le Brexit.

    • Milou le 13.12.2019 12:33 Report dénoncer ce commentaire

      On nous aurait menti alors.... Ca vous étonne? pas moi.

    • Nero Davolla le 13.12.2019 14:07 Report dénoncer ce commentaire

      A moins que vous n'ayez pas la capacité d'interpreter correctement ce qui vous est dit.