Coronavirus

30 juin 2020 15:53; Act: 30.06.2020 16:43 Print

L'Union européenne rouvre ses frontières à 15 pays

L'Union européenne a dressé la liste des pays dont les ressortissants peuvent revenir. Les États-Unis n'en font pas partie.

storybild

Les habitants de 15 pays sont à nouveau les bienvenus en Europe.

Sur ce sujet
Une faute?

Les pays de l'UE ont convenu de rouvrir les frontières de l'Union et de l'espace Schengen à partir de mercredi aux voyageurs d'une liste de 15 pays, qui comprend la Chine sous condition, mais qui exclut les États-Unis, selon un communiqué officiel publié mardi.

Cette liste de pays dont la situation épidémiologique liée à la maladie Covid-19 est jugée suffisamment sûre pour la reprise des voyages, doit être actualisée toutes les deux semaines. Elle compte également l'Algérie, l'Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l'Uruguay.

«Nous voulons tous que tout cela se termine»

L'Union a fixé plusieurs critères pour qu'un pays soit sur la liste des admis, notamment un taux de nouveaux cas de Covid-19 proche ou en-dessous de 16 pour 100 000 habitants (moyenne dans l'UE) sur les 14 derniers jours. Cette évolution positive en Europe ne doit toutefois pas faire illusion: au niveau mondial la pandémie, qui vient de franchir deux seuils symboliques - plus d'un demi-million de morts et dix millions de cas - «est loin d'être finie» et «s'accélère» même, a averti lundi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Nous voulons tous que tout cela se termine. Nous voulons tous reprendre nos vies. Mais la dure réalité est que c'est loin d'être fini», a mis en garde le directeur général de l'Organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Le virus continue de faire des ravages en Amérique du Sud, aux États-Unis et semble redémarrer en Chine, et dans un «monde divisé» et face à «un manque d'unité nationale et de solidarité mondiale (...) le pire est à venir», a-t-il prévenu.

L'OMS va envoyer «la semaine prochaine» une équipe en Chine, où ce coronavirus est apparu en décembre, pour déterminer son origine et mieux le comprendre. Selon un comptage effectué par l'AFP 505 652 décès et 10,3 millions de cas étaient officiellement recensés lundi soir.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Jean II le 30.06.2020 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chaque pays peut annoncer le chiffre de contaminés qu'il veut , qui va contrôler ? Pfffff

  • ibi le 30.06.2020 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A part l'Australie, le Canada, le Japon, la Nouvelle-Zélande et la Corée du Sud. le reste de ces pays sont gérés par des dictateurs menteurs. jamais ils ne disent la vérité. par exemple au Maroc le régime ment comme il respire même pour la météo, pour ne pas effrayer ses sujets, le régime les rassure que tout va bien. Européens, préparez-vous à un niuveau confinement plus sévère, à cause d'une stupide décision.

  • Léon le 30.06.2020 19:58 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je préfère rester chez moi

Les derniers commentaires

  • LEONIDAS le 01.07.2020 20:10 Report dénoncer ce commentaire

    Triste ! alors il faut attendre une deuxième pandémie !

  • hypo le 01.07.2020 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    déjà plusieurs états de l'UE ne remplisse pas ce critère de 16positives sur 100000habitants les 15 dernières jours, alors que parmi les pays qui ne peuvent pas entrer dans UE bcp n'ont jamais encore franchit ce taux...

  • guddesou le 30.06.2020 22:51 Report dénoncer ce commentaire

    tant mieux!!

  • Quidam le 30.06.2020 21:22 Report dénoncer ce commentaire

    On peut savoir la vérité en comptant les morts et en comparant ce nombre avec les taux de mortalité des années précédentes. Il y a un rapport assez stable entre le taux de morts Covid et le taux d'infection, avec 2-3 semaines de retard. Se baser uniquement sur les taux d'infections publiés par les États, c'est nettement moins fiable. Par ex, en Amérique, la courbe des infections et des morts suivent des directions diamétralement opposées et la seule explication à cela, c'est les élections. A confirmer dans max 10 jours, au cas où il y aurait une réconciliation entre les 2 courbes.

  • touriste le 30.06.2020 21:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ ibi. Je pense que vous ne vous informez pas très bien. L’Uruguay par exemple est un des pays les plus modernes de l’Amérique latine. Le taux d’infections est très bas et le gouvernement uruguayen a réagit très vite et fait partie des très bons élèves. Donc informez vous avant d’écrire n’importe quoi

    • viveuruguay le 30.06.2020 22:52 Report dénoncer ce commentaire

      je peux juste confirmer cela!!