Attentats de Bruxelles

29 mars 2016 13:45; Act: 30.03.2016 09:33 Print

La Belgique et Stromae en une de «Charlie Hebdo»

Une semaine après les attentats de Bruxelles, le drapeau belge et le chanteur Stromae illustrent la une de l'hebdomadaire satirique français.

storybild

La une du «Charlie Hebdo» du mercredi 30 mars revient sur les derniers attentats de Bruxelles. (photo: Charlie Hebdo)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Une nouvelle fois, «Charlie Hebdo» risque de ne laisser personne indifférent. Sept jours après le double attentat suicide qui a frappé Bruxelles, l'hebdomadaire satirique français a publié, ce mardi, la une qui illustrera le numéro 1 236.

Avec plus de 12 000 réactions et plus de 2 500 partages sur Facebook, trois heures seulement après sa publication, «La Belgique déboussolée» fait énormément parler d'elle sur les réseaux sociaux. Sur ce dessin de Riss, «Papaoutai», le tube du chanteur belge Stromae, résonne sur fond de drapeau noir-jaune-rouge.

À la question «Papa où t'es?», des membres éparpillés, deux bras, une jambe et un œil, répondent de concert «ici», «là», «et là aussi». Les commentaires se multiplient, alors que l'émotion reste encore très forte en Belgique et dans les pays touchés de près par les attentats de Bruxelles. Pour certains, cette une est conforme à «l'esprit satirique» du journal, alors que pour d'autres «on ne peut pas rire de tout».

Charlie Hebdo du 30 Mars 2016, n° 1236

Posted by Charlie Hebdo Officiel on Tuesday, 29 March 2016

«Papaoutai» du chanteur belge Stromae, sorti en juin 2013.

(FL/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Satirique le 29.03.2016 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui me révolte plus que la couverture, ce sont les «on ne peut pas rire de tout». C'est le chemin souvent emprunté par les groupes extrémistes... Ces mêmes seront choqués par une couverture et retournerons tout puis rigoleront de la suivante car elles vont dans leur sens...

  • CP49 le 29.03.2016 16:53 Report dénoncer ce commentaire

    C'est la dure réalité ! j'ai trouvé beaucoup plus choquant, dans les années 90, la photo publiée dans un Paris Match et qui montrait un bébé mort dans une rigole (le sort de beaucoup de filles à l'époque) dans l'indifférence générale des passants...c'était, là aussi, une réalité insupportable.

  • Ceci n'est qu'un dessin le 29.03.2016 20:48 Report dénoncer ce commentaire

    "Ceci n'est pas la réalité". Je rend hommage à René Magritte, illustre peintre Belge qui a montrer la trahison des images. Un dessin n'a jamais tué personne contrairement aux armes des terroristes à plusieurs reprises !

Les derniers commentaires

  • Mary & Frank le 31.03.2016 02:43 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut interdire de vendre CH

  • DGils le 30.03.2016 22:23 Report dénoncer ce commentaire

    oui c'est revoltant ce genre de une, la couleur du noeud papillon n'est pas respecte. hahaha. Merci Charlie

    • Ann le 31.03.2016 12:09 Report dénoncer ce commentaire

      Merci Charlie?! hahaha C'est plutôt Charlie qui vous remercie. Ce 'journal' était au bord de la faillite avant l'attentat et craignait de disparaître, faute de ventes suffisantes!!

  • Yves de Strassen le 30.03.2016 21:47 Report dénoncer ce commentaire

    Bon si les infos concernant les djihadistes avaient été traitées correctement pas de une de Charlie Hebdo. Pas de morts en France non plus.

  • Jacques (Juriste, Namur) le 30.03.2016 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut fermer Charlie Hebdo

    • Un autre juriste (Metz) le 31.03.2016 02:29 Report dénoncer ce commentaire

      'Je suis d'accord!

  • Un bruxellois le 30.03.2016 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    Ne soyons plus Charlie

    • Paul de Paris le 31.03.2016 02:30 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne suis pas Charlie