Intempéries

20 juillet 2021 07:14; Act: 20.07.2021 12:01 Print

La Belgique rend hommage aux victimes

L’heure est au recueillement, mardi en Belgique, après de terribles inondations qui ont tué 31 personnes.

storybild

Des équipes de recherche dans les décombres à Liège, le 19 juillet 2021. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La Belgique rend hommage, mardi, aux victimes des inondations d’une ampleur inédite qui ont dévasté la région de Liège (est) les 14 et 15 juillet, avec une journée de «deuil national» marquée par une minute de silence que tout le pays est appelé à observer à midi. Selon un bilan encore provisoire, lundi soir, les fortes crues dues à des pluies diluviennes, qui ont provoqué l’effondrement de dizaines de maisons, ont coûté la vie à 31 personnes. Et 70 autres étaient «toujours portées disparues ou injoignables», selon le centre de crise, un chiffre qui a diminué ces dernières 48 heures au fur et à mesure du rétablissement des contacts téléphoniques.

La vallée de la Vesdre, un affluent de la Meuse sorti de son lit sous l’effet des trombes d’eau et de la saturation d’un barrage, concentre au moins la moitié des victimes, selon des élus locaux. Chaudfontaine, Trooz, Dison, Pepinster, Angleur ou Chênée, près de Liège, comptent parmi les localités ravagées, où l’eau s’est infiltrée partout, parfois jusqu’à plusieurs mètres de hauteur. C’est le cas aussi de Verviers, où sont attendus mardi en fin de matinée le roi des Belges Philippe et le Premier ministre Alexander De Croo pour l’hommage officiel, en présence d’élus et responsables wallons.

Le roi et le Premier ministre s’entretiendront avec des secouristes et des victimes, avant que les sirènes de la caserne de la commune ne retentissent à 12h précises, selon le programme communiqué par le ministère de l’Intérieur. Suivra la minute de silence, que toute la Belgique est appelée à respecter, notamment dans les bâtiments officiels et les services publics. Tous les drapeaux seront en berne pour la journée.

Recueillement aux JO de Tokyo

Les athlètes belges présents à Tokyo pour les Jeux olympiques seront à l’unisson de leur pays, tandis qu’à Bruxelles, bus, métros et trams marqueront l’arrêt pendant une minute. Depuis vendredi, l’eau s’est progressivement retirée dévoilant un paysage de désolation: maisons éventrées, voitures empilées, branchages et détritus amoncelés contre des ponts. Les sinistrés s’emploient à nettoyer les habitations et les rues, aidés de bénévoles venus parfois de l’étranger. Parallèlement, les secours poursuivent des opérations de recherches dans les lieux les plus touchés, et la sécurisation de nombreux bâtiments qui menacent de s’effondrer.

Ces inondations sont «sans aucun précédent dans notre pays», avait déclaré vendredi Alexander De Croo en annonçant ce jour de deuil, à la veille de la fête nationale du 21 juillet qui sera célébrée de manière restreinte. La ville de Bruxelles a annulé son «Bal national» et celle de Namur, capitale de la Wallonie, son feu d’artifice.

C’est la première fois depuis 2016 que la Belgique observe un deuil national. Trois jours de deuil avaient été décrétés cette année-là à la suite des attentats djihadistes qui avaient fait 32 morts et plus de 340 blessés à Bruxelles. Outre les catastrophes majeures, les décès de personnalités importantes et de membres de la famille royale peuvent aussi être marqués par un ou plusieurs jours de deuil dans tout le royaume. Les fortes crues de la semaine dernière ont également touché le Luxembourg, les Pays-Bas et surtout l’Allemagne, où les autorités ont déploré au moins 165 morts selon un bilan provisoire.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • michel23 le 20.07.2021 07:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aux victimes, okay. Mais ne pas oublier les sauveteurs ⛑ de la CR, des pompiers ????, de la Protection Civile, et tous les bénévoles anonymes. Ils ont aussi droit au respect me semble-il.

  • valé le 20.07.2021 22:58 Report dénoncer ce commentaire

    A toutes les victimes et à leur proches et familles, particulièrement en ce jour important, du 21 juillet, je tiens à vous dire que je me sens de tout coeur solidaire avec vous, triste et sous le choc des récents évènements, je voudrais tellement prendre part à votre peine.

  • Chris le 20.07.2021 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la prévention ?

Les derniers commentaires

  • valé le 20.07.2021 22:58 Report dénoncer ce commentaire

    A toutes les victimes et à leur proches et familles, particulièrement en ce jour important, du 21 juillet, je tiens à vous dire que je me sens de tout coeur solidaire avec vous, triste et sous le choc des récents évènements, je voudrais tellement prendre part à votre peine.

  • Chris le 20.07.2021 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la prévention ?

  • michel23 le 20.07.2021 07:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aux victimes, okay. Mais ne pas oublier les sauveteurs ⛑ de la CR, des pompiers ????, de la Protection Civile, et tous les bénévoles anonymes. Ils ont aussi droit au respect me semble-il.

  • Merci le réchauffement climatique le 20.07.2021 07:27 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une terrible situation pour des milliers de personnes. J'espère que le politique véreux qui dirige ce pays va se remuer pour indemniser et aider ces personnes.

    • Pourriture de troll russe le 20.07.2021 11:07 Report dénoncer ce commentaire

      Vous pensez c'est le réchauffage climatique? Pourtant à lusine de Pieterburg toujours vous niez ça!