Suicide à Liège

21 novembre 2020 12:39; Act: 21.11.2020 12:40 Print

La disparition d'Alysson a ému toute la Belgique

Le suicide d'une jeune Belge de 24 ans qui venait d'ouvrir son barber-shop à Liège est en passe de devenir un symbole de la détresse face à la pandémie.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le suicide d'une jeune Liégeoise de 24 ans qui venait d'ouvrir son salon lundi a ému toute une société, du Premier ministre Alexander De Croo jusqu'au cinéaste Luc Dardenne, joint vendredi par l'AFP.

«Tout suicide est complexe, je ne veux pas le réduire uniquement à sa causalité sociale et économique», affirme le réalisateur, double Palme d'Or à Cannes avec son frère Jean-Pierre. Mais il y a là «l'expression d'un désespoir social, d'un désarroi», rappelant l'importance d'«avoir une attention particulière aux gens les plus vulnérables», poursuit ce philosophe de formation.

Un symbole

Alysson Jadin, 24 ans, a été retrouvée morte lundi. Sans laisser d'explication écrite sur son geste, d'après les premiers éléments disponibles. Mais dans son entourage tout le monde a fait le lien avec la fermeture du salon, considéré comme commerce non-essentiel.

L'image de son sourire sous ses cheveux rouges et ses piercings est devenue familière pour les Belges. Interrogée jeudi au Parlement, le Premier ministre a évoqué «une personne qui voulait commencer son commerce avec plein d'ambitions, plein d'espoir» et «a été confrontée à une situation qui n'est pas de sa faute».

Hommages

«Quand Alysson a contacté les services qui devaient l'aider, on lui a répondu qu'elle était non essentielle... activité non essentielle», explique Serge, client et ami d'Alysson Jadin, qu'il décrit «sensible et fragile». Son ami souhaite désormais créer un «fonds Alysson» pour venir en aide aux indépendants étranglés financièrement.

Devant la boutique d'Alysson, les hommages se sont multipliés au fil de la semaine. Les bouquets de fleurs s'entassent devant la vitrine. Pour Jean-Luc Vasseur, qui préside l'association des commerçants de Liège, au moins une enseigne sur dix ne survivra pas à ce deuxième arrêt après le confinement du printemps (mi-mars à mi-mai).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mauvaise nouvelle le 21.11.2020 15:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je peux vous dire qu'il n'y a pas qu'en Belgique que ça à fait de la peine, je suis indépendant aussi au Luxembourg et ça m'a vraiment fait un choc ! par contre ici pas un mot ni informations sur les suicides... vous avez peur de dévoiler cette réalité présente fortement au Luxembourg ?

  • Mauvaise nouvelle le 21.11.2020 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jeudi c'est en Bretagne qu'une commerçante depuis 30 ans s'est suicidée, Belgique, France et Luxembourg sont fortement touchés par ce fléau !

  • abdel crime le 21.11.2020 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les gens qui travaillent ce suicides mais les gens qui veulent pas travailler sa va pour eux.

Les derniers commentaires

  • cerise le 21.11.2020 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ParfAit c est la realite

  • Sauf au Luxembourg le 21.11.2020 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Présenté comme un drame, bien sûr s'en est un, et pour le petit Luxembourg ? y a des chiffres morbides à dissimuler ?on peut eviter de se tourner vers les voisins ? y a sûrement des gens dans le même cas ici vu les prix des baux !

    • @sauf le 21.11.2020 17:50 Report dénoncer ce commentaire

      bein quand on regarde chez les autres, cela permet de ne pas avoir a regarder chez soit....Et c est vrai que je fais de plus en plus le même constat que vous dans nos médias

  • Mauvaise nouvelle le 21.11.2020 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la restauratrice avait 36 ans !

  • mon nom est personne le 21.11.2020 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est vraiment triste...

  • Mauvaise nouvelle le 21.11.2020 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jeudi c'est en Bretagne qu'une commerçante depuis 30 ans s'est suicidée, Belgique, France et Luxembourg sont fortement touchés par ce fléau !