Pour la première fois

30 novembre 2021 16:19; Act: 30.11.2021 16:54 Print

La justice reconnaît le génocide des Yazidis

La justice allemande a condamné à la perpétuité un jihadiste irakien pour «génocide» de la minorité yazidie, une première au monde.

storybild

Ce verdict était très attendu par la communauté aujourd'hui décimée. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les juges de la Haute Cour régionale de Francfort ont reconnu Taha Al-Jumailly, 29 ans, «coupable de génocide, de crime contre l'humanité ayant entraîné la mort, de crimes de guerre et de complicité de crimes de guerre» notamment. La lecture du verdict a été brièvement interrompue après que le condamné, qui a suivi les débats avec un interprète, a perdu connaissance.

Taha Al-Jumailly, qui avait rejoint les rangs de l'EI en 2013, a été reconnu coupable d'avoir durant l'été 2015 à Falloujah, en Irak, laissé mourir de soif une fillette yazidie de cinq ans qu'il avait avec sa mère «achetée comme esclave», selon l'accusation. Pour ce forfait, son ex-épouse Jennifer Wenisch, 30 ans, a déjà été condamnée à dix années de prison le mois dernier pour «crime contre l'humanité ayant entraîné la mort» de l'enfant.

(AFP)

«Attachée à une fenêtre» par 50°C

Ce verdict était très attendu par la communauté aujourd'hui décimée. «Aujourd'hui est un jour historique pour l'humanité. Le génocide des Yazidis entre enfin dans l'histoire du droit pénal international», a indiqué à l'AFP Natia Navrouzov, avocate et membre de l'ONG Yazda qui rassemble les preuves des crimes commis par l’EI envers les Yazidis. «Nous veillerons à ce que d'autres procès comme celui-ci aient lieu», a-t-elle ajouté.

La mère de la petite fille, Nora B., a raconté à la barre le calvaire enduré par son enfant, «attachée à une fenêtre» à l'extérieur de la maison par des températures «pouvant aller jusqu'à 50°», selon le parquet. Taha Al-Jumailly, aujourd'hui âgé de 29 ans, entendait punir la fillette pour avoir uriné sur un matelas. La mère a témoigné avoir été violée à de multiples reprises par des jihadistes de l'EI après qu'ils eurent envahi son village des monts Sinjar, dans le Nord-Ouest de l'Irak, en août 2014.

Amal Clooney comme avocate

La minorité ethno-religieuse yazidie a été particulièrement persécutée par l'EI qui a réduit ses femmes à l'esclavage sexuel et tué des hommes par centaines. Nora B. est représentée par trois avocats, dont la Libano-britannique Amal Clooney. Celle-ci est à la tête - avec le Prix Nobel de la Paix 2018, Nadia Murad, ancienne esclave sexuelle de l'EI et originaire du même village que la victime - d'une campagne pour faire reconnaître ces crimes comme un génocide.

(AFP)

Pour juger cet Irakien, arrêté en Grèce en 2019, l'Allemagne applique le principe de la «compétence universelle» qui permet à un État de poursuivre les auteurs d'infractions les plus graves même quand elles ont été commises hors du territoire national. Ce procès envoie donc «un message clair: peu importe où les crimes ont été commis et peu importe où se trouvent les auteurs, grâce à la compétence universelle, ils ne peuvent pas se cacher», insiste Natia Navrouzov.

L'Allemagne à la pointe

L'Allemagne, où vit une importante diaspora yazidie, est l'un des rares pays à s'être saisi judiciairement des exactions commises par l'EI contre cette minorité.

Avec ce jugement, la justice allemande a déjà prononcé six condamnations pour crimes contre l'humanité ou complicité de crimes contre l'humanité pour des faits en lien avec les Yazidis. À partir de la fin janvier, une «revenante» de l'EI, partie en Syrie à l'âge de 15 ans, doit également comparaître en Allemagne pour notamment s'être rendue complice de «l'achat» d'une Yazidie de 33 ans.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • CloClo le 30.11.2021 18:29 Report dénoncer ce commentaire

    Et si on commençait par le début en condamnant les grosses fortunes européennes et US qui se sont faites avec l'esclavage ainsi que le massacre des africains et des peaux-rouges? Parce qu'il faut le dire, certaines de ces "grandes familles" figurent toujours au "gotha" de fortune 500. Comme d'habitude chez nous les occidentaux : on va chercher la misère chez les autres tout en refusant de voir celle chez nous.

  • kiki le 30.11.2021 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cloclo, vous êtes hors sujet. Regardez chez vous tous le luxe, tv Led, smartphone, Nike... (vous êtes certains de ne pas faire travailler des enfants ou des esclaves) et puis comment voulez vous juger les enfants ou petits enfants des crimes de leur pères, en les mettant en prison, en leur faisant la même chose que leurs ancêtres ont fait? (j'aimerais vraiment pouvoir en discuter avec vous, pour approfondir cette idée).

  • profmaboulle le 01.12.2021 06:41 Report dénoncer ce commentaire

    est ce que la justice des hommes va aussi reconnaitre le génocide caché du vaccin covid dans les années a venir ?

Les derniers commentaires

  • profmaboulle le 01.12.2021 06:41 Report dénoncer ce commentaire

    est ce que la justice des hommes va aussi reconnaitre le génocide caché du vaccin covid dans les années a venir ?

  • Mike le 01.12.2021 06:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut publier les photos de ces ignobles personnes afin de les reconnaitre quand ils sortiront peinards au bout de 10 ans des prisons.

  • DOP@MIN le 01.12.2021 00:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @CloClo Jaloux, jalouse? De quelles fortunes parles tu faites avec l’esclavage? Tu parles du massacre genocidaire Tutsis, Utus? Aux ceux au Tigré? Lesotho? Niger? Amérique latine, Haïti? Venezuela? Honduras? Chili? Je continue? Avant d’accuser les occidentaux qui ne sont pas irréprochables, comportez vous convenablement entre vous mêmes, et pensez avant de donner des leçons aux autres. Et je dirais que les occidentaux dans ces contrées avaient ramené un peut de culture, une fois parties, néant

  • Malou le 30.11.2021 21:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cloclo : merci et tellement vrai. Merci car c’est tellement rare d’avoir commentaire censé et rationnel ici

  • kiki le 30.11.2021 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cloclo, vous êtes hors sujet. Regardez chez vous tous le luxe, tv Led, smartphone, Nike... (vous êtes certains de ne pas faire travailler des enfants ou des esclaves) et puis comment voulez vous juger les enfants ou petits enfants des crimes de leur pères, en les mettant en prison, en leur faisant la même chose que leurs ancêtres ont fait? (j'aimerais vraiment pouvoir en discuter avec vous, pour approfondir cette idée).