Au Portugal

23 octobre 2019 17:26; Act: 24.10.2019 10:20 Print

La naissance d'un bébé sans visage bouleverse le pays

Sous pression de l'opinion publique, l'Ordre des médecins du Portugal a suspendu un obstétricien pour avoir négligé les malformations d'un bébé né sans visage.

storybild

Reconstruction graphique de l'état dans lequel le bébé est né. (Photo: Capture d'écran Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Le médecin, suspendu pour six mois à l’unanimité par le conseil de discipline de l'Ordre des médecins, était déjà visé par six autres plaintes dont la plus ancienne remonte à 2013. Le conseil de discipline a décidé d'ouvrir une enquête, après que cette naissance a fait la une des journaux.

La justice enquête également sur cette affaire suite à une plainte déposée par les parents contre le médecin. «Il y a de forts indices» de négligence de la part du docteur Artur Carvalho, qui «pourront conduire à une sanction disciplinaire», a déclaré mercredi Alexandre Valentim Lourenço, président du conseil de l'Ordre des médecins pour la région Sud.

Né sans yeux, nez ainsi qu'une partie du crâne

Face à l'impact de cette affaire qui «a des répercussions sur la réputation des médecins» et «pour rassurer les femmes enceintes» cette suspension était nécessaire pour évaluer les plaintes dont certaines «sont longues car très complexes».

Le 7 octobre dernier, les parents de Rodrigo, un bébé né sans nez, sans yeux et à qui il manque une partie du crâne, découvrent les malformations de leur enfant lors de l'accouchement à l'hôpital Sao Bernardo à Setubal, à une quarantaine de kilomètres au sud de Lisbonne.

L'enfant est toujours hospitalisé

Le docteur Artur Caravalho avait suivi la grossesse de la maman du petit Rodrigo dans une clinique privée à Setubal, où il a réalisé les trois échographies obligatoires, sans déceler le moindre problème.

Alerté une première fois sur une possible anomalie du fœtus au sixième mois de la grossesse lors d'une échographie plus poussée, réalisée à l'initiative des parents, l'obstétricien les rassure.

«Il a expliqué que parfois certaines parties du visage ne sont pas visibles» lors des échographies «lorsque le bébé a le visage collé contre le ventre de la mère», a raconté Joana Simao, sœur de la mère. Le petit Rodrigo est toujours hospitalisé à Setubal, dans le service de pédiatrie de l'hôpital où il est né.

(sl/L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cloclo le 23.10.2019 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pauvres parent et pauvre petit. quelle tragédie. ce médecin devrait être suspendu à vie et condamné à de la prison.

  • Darwin le 23.10.2019 18:47 Report dénoncer ce commentaire

    Mais, comment il peut respirer ?

  • zedof le 23.10.2019 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Darwin....dans le ventre de ça maman il est alimenté avec de l'oxygène a voie sanguine par le cordon ombilical.... Après ca naissance je suis pose que les docteurs le tiennent en vie par une respiration artificielle.... Afin que les chirurgiens vont pouvoire ouvrire une voie respiratoire...

Les derniers commentaires

  • fete des drogués le 24.10.2019 12:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peut-être avec sa bouche, non?! L’humain ne respire pas qu’avec le nez..! Mais quelle tristesse de voir ceci..:-(

  • Léon le 24.10.2019 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Encore des expériences des médecins pour le tenir quelques temps en vie laisser le bébé mourir en paix

  • xana le 24.10.2019 06:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est lamentable !!!!! Ces choses ne devrait pas arriver aujourd’hui !! Surtout que cette femme était suivie.... je me demande si la meilleur choses pour cet enfant sera l euthanasie ... très dur pour ces parents qui ont tant attendu ce moment pour deve ir heureux avec leurs enfant... oui le médecin doit sanctionner car il y avait déjà plusieurs plainte auparavant !!!!

  • Rotadam le 24.10.2019 01:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Relisez l’article: sans yeux, sans nez et une partie du crâne manque. En effet si on regarde plus bas dans l’échographie en bas à gauche il y a bien une bouche.

  • Guyguy le 23.10.2019 22:22 Report dénoncer ce commentaire

    Mon obstétricien m'a fait faire une écho supplémentaire par une spécialiste qui ne fait que ça, avec un matériel plus performant et un regard expérimenté. S'il y avait un problème j'aurais aimé le savoir pour me renseigner sur les possibilités qui s'offrent à nous et pour éviter ce choc à la naissance. Pauvres parents, et pauvre petit...