Tempête en Espagne

15 janvier 2021 18:08; Act: 15.01.2021 18:16 Print

La neige a fait 1,4 milliard d'euros de dégâts

L'Espagne se remet lentement de la tempête hivernale qui l'a secouée ces derniers jours. Le pays est désormais préoccupé par le coût énorme de ces intempéries.

Voir le diaporama en grand »

Des membres de l'Unité des urgences militaires espagnoles déneigent l'avenue Paseo de la Castellana à Madrid (14 janvier 2021).

Sur ce sujet
Une faute?

Une semaine après une tempête de neige historique, une grande partie de l’Espagne, à commencer par Madrid et sa région (centre), peinait toujours à se débarrasser de la neige et de la glace, en raison d’une intense vague de froid. L’euphorie des batailles de boules de neiges et des ballades en ski dans les rues de la capitale a fait place à l’inquiétude provoquée par les risques d’accidents, et les coûts des intempéries pour une économie déjà dévastée par le Covid-19, tandis que les autorités sont sous pression pour finir de dégager au plus vite les axes de transport encore bloqués.

Des températures nocturnes entre -10 et -20ºC continueront jusqu’à mercredi dans une grande partie de l’intérieur de la péninsule, a alerté l’Agence météorologique espagnole (AEMET). Même si les principaux axes routiers ont rouvert à la circulation, la circulation restait perturbée sur 349 routes, ont indiqué les autorités. À Madrid, de nombreux trottoirs étaient toujours couverts vendredi par une épaisse couche de neige durcie qui s’est transformée en verglas sous l’effet du gel.

Rues difficilement praticables

Les petites rues demeuraient difficilement praticables pour les piétons dès que l’on s'éloignait du centre et des principales artères, et de nombreux habitants armés de pelles, mais aussi des militaires déployés en urgence, s’échinaient à retirer la neige et la glace. En outre, écoles et universités de la région de Madrid ne rouvriront que mercredi, et non lundi comme prévu, a annoncé vendredi la municipalité, qui a réclamé au gouvernement la proclamation d’un état de catastrophe naturelle afin d’aider à couvrir le coût des dégâts.

La mairie de la capitale, qui est dirigée par le Parti populaire (opposition conservatrice), estime à 1,4 milliards d’euros les dommages causés par la tempête Filomena. Le gouvernement central du socialiste Pedro Sánchez a décidé d’attendre la fin de l’évaluation des dommages avant de se prononcer, a indiqué le ministre des Transports, José Luis Abalos.

En ce qui concerne le trafic aérien, l’aéroport de Madrid-Barajas, qui était resté fermé 48 heures le weekend dernier, opérait vendredi 90% des vols prévus.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le compte qui est le 15.01.2021 18:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un chiffrage si rapide. Perso il me faut déjà 6 mois pour chiffrer un projet maison, alors là.... Chapeau

  • luxo le 16.01.2021 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    5 blessés et 45 accidents en une soirée, à cause de quelques flocons dans un minuscule pays habitué aux salages préventifs dès le mois de novembre. Voilà la réalité au GDL. Alors comprenez que les dégâts soit plus important à Madrid et que les infrastructures en Espagne, comme les lignes électriques n'ont pas été prévus pour supporter 50 cm de neige avec des températures de -20 degrés

  • VDenise le 15.01.2021 20:08 Report dénoncer ce commentaire

    faut portez plainte

Les derniers commentaires

  • luxo le 16.01.2021 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    5 blessés et 45 accidents en une soirée, à cause de quelques flocons dans un minuscule pays habitué aux salages préventifs dès le mois de novembre. Voilà la réalité au GDL. Alors comprenez que les dégâts soit plus important à Madrid et que les infrastructures en Espagne, comme les lignes électriques n'ont pas été prévus pour supporter 50 cm de neige avec des températures de -20 degrés

  • écolo le 16.01.2021 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    50 cm de neige et -20°, pensez vous qu'une ville comme Madrid était prête et que le gouvernement Espagnol pouvait prévoir une telle catastrophe . C'est bien une conséquence du réchauffement climatique. Qui d'entre vous pouvait penser que la température au pôle nord -25°au milieu de l'hiver soit identique à celle de Madrid -20°

  • écolo le 16.01.2021 15:21 Report dénoncer ce commentaire

    -20°en Espagne , +25 en Grèce et +30° en Crête et -20° au pôle nord... Et certain pense que le réchauffement climatique provoquer par l'homme est innocent!

  • Réaliste... le 16.01.2021 06:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peut être ont-ils compté en pesetas ?

  • VDenise le 15.01.2021 20:08 Report dénoncer ce commentaire

    faut portez plainte