Étude en Allemagne

06 septembre 2018 14:38; Act: 06.09.2018 15:05 Print

La plus grande peur des Allemands? C'est Trump!

La plus grande peur actuelle des Allemands est la politique menée par le président américain Donald Trump, révèle une étude annuelle de la compagnie d'assurances R+V publiée jeudi.

Sur ce sujet
Une faute?

69% des 2 335 personnes interrogées affirment redouter la politique de Donald Trump, une préoccupation plus importante que la question des demandeurs d'asile qui chamboule le jeu politique en Allemagne, selon les résultats de cette étude sur «les peurs des Allemands en 2018». «Plus des deux tiers des Allemands ont une grande peur que les politiques de Donald Trump ne rendent le monde plus dangereux», a souligné la directrice de l'Institut de recherches, Brigitte Römstedt, citée dans un communiqué.

La principale source d'angoisse jusqu'ici, le terrorisme, rétrograde à la cinquième place. 63% des Allemands se déclarent par ailleurs préoccupés par l'immigration de masse, soit une proportion de 6 points plus importante qu'il y a un an. 63% disent également redouter les tensions sociales suscitées par cet afflux de plus d'un million de demandeurs d'asile depuis 2015, en augmentation de deux points par rapport à 2017, selon la même source.

«La politique dure de Trump "America First", ses agressions contre les accords internationaux et sa politique non moins agressive sur le commerce ou la sécurité, notamment contre ses propres alliés, suscitent la peur dans une majorité de la population», analyse le politologue Manfred Schmidt de l'Université de Heidelberg et qui conseille R+V Infocenter. «Cela est renforcé par les attaques de Trump contre l'Allemagne», a-t-il ajouté en référence aux coups de griffe répétés du président américain contre la chancelière Angela Merkel, que ce soit dans le domaine économique ou sécuritaire.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Donnie Dogood le 06.09.2018 15:56 Report dénoncer ce commentaire

    Il est fort le Donald!

  • Yann L le 06.09.2018 17:38 Report dénoncer ce commentaire

    La défaite de Mamie Clinton n'est toujours pas digérée par les médias on dirait. On se console avec des "études".

  • fabilux le 06.09.2018 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    depuis l'immigration massive, il me semble que Madame Merkel a perdu de sa superbe!! On l'a voit de moins en moins je trouve . Le nazisme monte en flèche et la peur s'installe . J'ai eu l'occasion d'en parler avec des personnes allemandes et ils ne sont pas content du tout de sa politique !! A voir pour la suite! Mais avec Trump et sa folie rien n'est impossible! Même ds son clan ont commence à se révolter (le camp de Trump) démago qui affirme haut et fort que personne ne pourra le battre aux prochaines élections!!!

Les derniers commentaires

  • DocBrown le 08.09.2018 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    La peur des Allemands n'est pas justifiée. Le premier perdant de la politique sans plan ni programme de Trump, c'est les Etats Unis et l'économie US. Mais courage, c'est un phénomène éphémère. Après le 6 novembre, le Congrès en nouvelle composition majoritaire va dire "Donald you 're fired!"

  • Bopa le 07.09.2018 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    Moi plus comprendre : "USA gentil, Russie méchante", c'est plus ça ?

  • pascal le 07.09.2018 07:09 Report dénoncer ce commentaire

    LA plus grande peur du monde, c'est le peuple américain qui met à la tête de la première nation nucléaire un grand malade

  • Lénine Staline Poutine le 06.09.2018 22:03 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi avoir peur de Trump? Il n'y a rien à craindre, nous le connaissons bien c'est un homme très honnête et très intelligent!

  • Pourquoi ils ont raison d'avoir peur ? le 06.09.2018 20:59 Report dénoncer ce commentaire

    Les allemands ont raison d'avoir peur car le modèle économique allemand est basé sur le mercantilisme. Cela consiste à maintenir la demande interne à un niveau peu élevé afin de maintenir la compétivité au plus haut (faibles revenus, haute qualité des produits, et forte compétitivité) afin d'exporter le plus possible et de thésauriser. Trump dit si vous voulez vendre aux USA alors il faut produire aux USA. L'industrie allemande doit donc soit rapidement construire des usines aux USA, soit booster sa demande interne au risque d'habituer sa population à un niveau de vie et de salaires plus élevé